Démarrage sur les chapeaux de roues pour la Grande Ile au salon international de Berlin (International Tourism Burö de Berlin) avec le lancement de la campagme de promotion marketing afin d´atteindre les performances de 2007 et 2008.De 380.000 touristes en 2008, la performance de la Grande Ile a diminué de moitié en 2009 avec la crise politique et la crise financière mondiale.

Lors d’une conférence de presse au ICC de Berlin, la ministre du tourisme Irène Andréas et Jöel Randriamandranto de l’ONTM ont tenu à rassurer les journalistes allemands de la disponibilité de Madagascar de recevoir les touristes et d’assurer leur sécurité.

"L’opportunité nous est offerte aujourd’hui pour clamer haut et fort, que Madagascar est toujours ouverte pour accueillir les grands voyageurs du monde, tout aussi bien des investisseurs (dans tous les domaines)…Malgré la crise, le tourisme s’est vite repris et les opérateurs sont restés et ont maintenu leur présence pour accueillir les touristes…des programmes sont mis en place pour assurer la sécurité des touristes ; des nouveaux parcs et aires protégés sont créées pour préserver la faune et la flore ", a annoncé la ministre Andréas Irène dans de son discours. Et d’ajouter que "le secteur tourisme s’ouvre à de nouveaux horizons à Madagascar : un tourisme à visage humaine tenant à promouvoir éventail de produits peuvent être proposé et n’attend que votre décision pour être développer".

Le PCA de l’ONTM quant à lui a dressé les bilans des saisons antérieures. De 345.000 en 2008, le nombre de touristes est passé à 156.000 en 2009, soit près de 56% de baisse. Mais la présence de l’Office National du Tourisme et des opérateurs privés (Aloès Travel, Discover Madagascar, Europe Voyages, Island Continent Tours, Mercure Voyages, Exelans Tourism, King de la Piste et Madagaskar Travel) ainsi que de la compagnie Air Madagascar au salon marque cette volonté de redresser la situation. L’Allemagne qui constitue d’ailleurs un marché potentiel avec ses 5 millions de voyageurs voués au long courrier et prêts à la découverte de nouveaux sentiers où la nature et le luxe se marient. Pour le moment, les allemands se positionnent loin derrière les francais (70%) et les italiens (11,6%) avec seulement 3% (8000 personnes) des touristes visitant le pays en 2008 alors qu’ils occupaient 19% de notre clientèle bien avant avec le vol d’Air Madagascar passant par Munich.

"Nous pensons cette année atteindre au moins le chiffre de 2007 qui était de 345.000 et les 380.000 de 2008 l’an prochain", a avancé Jöel Randriamandranto de l’ONTM.

Des travaux d’Hercule attendent ainsi nos opérateurs et les offices régionaux avec l’appui du ministère du tourisme et de l’artisanat. Des travaux allant de la formation linguistique à la formation professionnelle en passant par la mise en place d’infrastructures alliant à la fois les besoins des touristes tout en ne perdant pas de vues notre identité. Mais aussi la mise en place de fréquence de vols directs et/ou par correspondance. Sur ce sujet, on a appris qu’Air Madagascar lancera durant la haute saison (Juillet-Aout) une 5ème fréquence sur Madagascar au départ de Paris.

Ce salon de Berlin durera jusqu’au 14 mars prochain. Vendredi, une réunion du comité pour la relance du tourisme par l’Organisation Mondiale du Tourisme aura lieu. Réunion à laquelle Madagascar participera.

EXtrait  © DTS  (Moov.mg  du 11-03-2010)