Les touristes allemands sont les voyageurs au monde les plus exigeants en matière de sécurité. Les intervenants malgaches à la conférence de presse organisée hier dans le cadre du salon Itb de Berlin, voulant lever le doute chez les professionnels allemands du voyage en matière de sécurité, ont axé leur intervention sur ce sujet. «Madagascar est une destination sûre», devait déclarer le Président du C onseil d’Administration de l’Office National Malgache du Tourisme, Joël Randriamandranto. Et d’ajouter : «Aucun touriste venu à Madagascar n’a été victime d’agression durant son séjour en terre malgache» «Des mesures très strictes ont été prises par l’administration pour assurer la sécurité des touristes à Madagascar», devait lancer le ministre du tourisme et de l’artisanat, Irène Andrés, qui n’a pas manqué d’inviter les Allemands à venir visiter Madagascar.

Ces messages du ministère de tutelle et de l’Ontm ont été renforcés par les opérateurs touristiques de Madagascar présents dans ce plus grand rendez-vous professionnel du tourisme en Europe de l’Est, qu’est l’Itb Berlin. Les sept tours opérateurs malgaches participant à Itb 2010 s’efforcent d’expliquer aux opérateurs touristiques allemands qu’à Madagascar, le pays ne présente aucun danger pour les visiteurs. Et que les sites touristiques sont calmes et qu’il n’y a rien à craindre pour les touristes.

Destination de choix. En effet, pour des Allemands, à qui il suffit d’un tout petit quelque chose, susceptible de porter atteinte à leur sécurité pour annuler leur réservation, tous ces mots rassurants sont plus que nécessaires. D’autant plus que le nombre de touristes allemands venus à Madagascar en 2008 ne représentait que 3% (selon les statistiques de l’Ontm) des arrivées dans la Grande île. «En 2008, il n’y avait que 8 000 touristes allemands venus à Madagascar», devait indiquer le Pca de l’Ontm, Joël Randriamandranto, qui ajoutait toujours lors de cette rencontre avec la presse, qu’il était temps de faire de Madagascar une destination de choix pour les touristes allemands. Les professionnels du secteur y travaillent actuellement, assurait-il toujours. En effet, ce dernier expliquait que de nouvelles offres et des nouveaux produits sont actuellement développés pour permettre aux touristes d’avoir beaucoup plus de choix quand ils viennent à Madagascar.

Pour en revenir au salon Itb, les participants malgaches, après une première journée un peu calme à leur goût, espèrent faire un très bon salon. Il faut noter que ces professionnels ont beaucoup investi pour aller à ce rendez-vous des professionnels du tourisme.

Extrait Midi Madagasikara – Parution N°8085 du 12-03-2010