L’Office National Malgache du Tourisme, l’organe en charge de la promotion de la destination Madagascar tant sur le plan national qu’international, assure que les actions visant à vendre ladite destination seront poursuivies. Ainsi, la Grande île a été représentée aux deux premiers salons professionnels du tourisme de cette année à savoir : le Vakantiebeurs Utrecht de Pays-bas, qui s’était déroulé dans cette ville hollandaise du 12 au 17 janvier dernier et le salon Fitur de Madrid, s’étant tenu du 20 au 24 du même mois dans cette ville espagnole. A noter que 4 tours opérateurs ont accompagné l’Ontm au salon Vakantiebeurs Utrecht de Pays-bas tandis que six entreprises touristiques ont fait le déplacement à Madrid.
Que ce soit en Hollande ou à Madrid, les objectifs de la présence malgache à ces manifestations étaient les mêmes : rassurer les professionnels sur la situation à Madagascar pour le tourisme et marquer la présence de la destination sur ces marchés européens. Comme l’affirmait un responsable de l’Ontm, Madagascar ne doit pas rater ce genre de rendez-vous au risque d’être rayé de la carte touristique mondiale. Si cela arrivait, il serait très difficile de faire revenir Madagascar dans les catalogues des professionnels mondiaux du voyage. 
 De source auprès de l’Office national du tourisme, l’on indique que les participations malgaches à ces premiers salons de l’année ont été couronnées de succès. Malgré la crise politique, les professionnels hollandais et espagnols ont été très attentifs à l’égard des opérateurs touristiques malgaches. «La destination intéresse les touristes de ces deux pays et les TO sont venus discuter avec les opérateurs du pays», nous a expliqué un participant au salon de Madrid. Celui-ci d’ajouter : «La nature constitue le principal centre d’intérêt des Espagnols et l’on peut espérer quelque chose de positif de ce marché»
Concernant la qualité des visiteurs venus aux stands malgaches dans ces deux salons, l’Ontm indique que plus de 100 contacts professionnels ont pu être établis au salon Vakantiebeurs Utrecht tandis que les participants malgaches en ont eu presque autant à Madrid.

Extrait Midi Madagasikara – Parution N°8053 du 03-02-2010