Le 2 février est la journée mondiale des zones humides. Le thème de cette année est : « Prendre soin des zones humides – une réponse au changement climatique ».

Sachant que la réussite de la conservation et de l’utilisation durable ne peut se faire sans éducation environnementale adéquate, le Projet Ambatovy a soutenu les célébrations des journées mondiales de Ramsar depuis 2006. Ces célébrations, qui ont eu lieu durant 3 années consécutives dans le site même, dans le village de Maromahatsinjo, ont permis de sensibiliser la population sur l’importance du site Ramsar. Des sensibilisations sont aussi menées sur la protection des ressources naturelles avec les équipes du Projet Ambatovy, tant par celles qui travaillent sur le pipeline, que celles sur la Gestion Forestière de la mine. Dans ce cadre, le Projet Ambatovy a appuyé la reconstruction de l’école primaire de Maromahatsinjo, en plein centre du site Ramsar de Torotorofotsy, ainsi que la dotation de bancs et de ciment dans le village de Berano.

Par ailleurs, des puits filtrants, des filtres solaires et bornes fontaines ont été installés, et la reconstruction de certaines routes du site Ramsar ont également été appuyés par le Projet Ambatovy.

« La Convention sur les zones humides d’importance internationale, appelée Convention de Ramsar, est un traité intergouvernemental qui sert de cadre à l’action nationale et à la coopération internationale pour la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides et de leurs ressources ». (www.ramsar.org)

Le site Ramsar de Torotorofotsy, situé dans la Commune d’Andasibe, est encadré par le Parc Mantadia à l’Est, et le site minier du Projet Ambatovy à l’Ouest. Aussi, dans le cadre de la mise en œuvre de sa stratégie de gestion environnementale, le Projet Ambatovy est partie prenante pour l’appui à la gestion du site Ramsar de Torotorofotsy. Une convention tripartite a été signée entre le Ministère de l’Environnement et des Forêts, l’Association Mitsinjo, gestionnaire du site Ramsar et le Projet Ambatovy le 27 février 2006 pour favoriser la conservation et l’utilisation rationnelle de cette zone humide suivant les objectifs de la « Convention Ramsar ».

L’objectif du site Ramsar de Torotorofotsy est « d’assurer la viabilité et la durabilité du site, tout en maintenant ses fonctions écologiques, en conservant sa biodiversité et en générant des bénéfices pour la population locale à travers l’utilisation durable de ses ressources naturelles ».

C’est dans ce cadre que des mesures de mitigation ont été prises lors de la construction du pipeline du Projet Ambatovy, étant donné que ce dernier traverse les bassins versants du site Ramsar. Ces mesures consistent notamment en la préservation et le suivi de la qualité des eaux se déversant dans les marais : utilisation de bassins de sédimentations, filtres de géotextile en aval des zones de franchissement, stabilisation et protection des fortes pentes. De même, pour préserver un marais de ponte d’une espèce protégée de grenouille, la Mantella aurantiaca, le tracé original du pipeline à été dévié.

Actuellement, les pentes et les remblais dus aux travaux sur le pipeline sont en cours de revégétalisation.

Extrait Madagascar Tribune – mardi 2 février 2010