La Vedette rapide Antselaka I a pris la mer de Mahajanga pour la première fois ce vendredi 29 janvier dernier. Ce matériel flottant flambant neuf d’une valeur de 32 Millions d’Ar, doté par le Madagascar National Park, la Conservation international et l’ONG Durell servira à renforcer la lutte contre le trafic d’Angonoky le long des côtes de la baie de Baly, dans le District de Soalala. L’Angonoky est l’appellation de la tortue à éperon que l’on ne trouve nulle part au monde que dans ce site de Soalala.

Deux moteurs hors bord d’une valeur d’Ar 12 Millions chacun ont été offerts avec cette vedette, lesquels serviront à renforcer les activités de surveillance de la Plate Forme de lutte contre le trafic d’Angonoky dans la Région Boeny. « Avec cette vedette équipée, 2 motos sont également offertes ainsi que des bicyclettes qui serviront aux VNA ou Vaomieran’ny Ala à la surveillance dans la forêt. Et d’ici peu la société de téléphonie mobile Zain coopérera avec nous aussi en offrant à chaque VNA un téléphone portable spécial pour une alerte urgente » a expliqué Jaotera, Directeur Interrégional du Madagascar national Park.

« Malgré la crise actuelle, nous avons réalisé nos promesses que nous avons faites à la Plate Forme lors du 3e Festival Angonoky à Soalala les 26 et 27 Septembre 2009 » a-t-il ajouté.

Selon le Directeur du Parc de la Baie de Baly, il ne reste plus que 600 à 800 tortues vivant sur une superficie totale de 57 000 ha.

Le Chef de la Région Boeny, Rasoloniaina Jean Christophe Nöel, le Chef du District de Soalala Gilbert Romain, le Maire de Soalala, Aly Ibrahim, le Directeur Régional des Eaux et Forêts Boeny Razafindravola Virginie et le Directeur Interrégional de Madagascar National Parks, Jaotera ont embarqués à bord d’Antselaka I pour cette première mise à l’eau, en effectuant un tour sur mer à quelques miles au large de la côte majungaise. La vedette a une capacité de charge d’1 tonne 500 avec une vitesse de 20 nœuds à l’heure. Elle peut embarquer 12 personnes, ce qui facilitera la mission des membres de la Plate Forme pendant la patrouille. Un agent technique de la COMARINE d’Antananarivo chez qui la vedette a été achetée assistait à cette mise à l’eau. La vedette bénéficie d’une garantie de 5 ans chez cette dernière.

Extrait Madagascar Tribune – mardi 2 février 2010