La cérémonie de présentation de vœux de l’Agence Universitaire Francophone qui s’est tenue hier à l’Hôtel Colbert a été une occasion pour le bureau de l’Océan Indien de l’agence de se retrouver en toute convivialité avec ses partenaires et ses collaborateurs dans la communauté universitaire, ainsi qu’avec le corps diplomatique. C’était une occasion de dresser le bilan positif de ces 19 dernières années, même si le directeur régional de l’AUF Auguste Moussirou-Mouyama a souligné la nouvelle orientation des coopérations pour 2010 – 2013.
L’AUF. Fondée en 1961, l’AUF est un vaste réseau d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche qui compte 788 établissements membres à travers 80 pays dans le monde. Cet opérateur de service public met à disposition de la communauté universitaire francophone (quoiqu’il en existe dans des pays anglophones) des services de formation, de recherche et d’aides au développement de l’enseignement supérieur. L’agence a pour mission de promouvoir la langue française et la francophonie, mais aussi la démocratie et les droits de l’Homme. Le bureau de l’Océan Indien a été créé en 1991 et compte 37 établissements dont 22 à Madagascar, 5 à Maurice, 2 aux Comores, 2 à La Réunion, 5 en Afrique du Sud et 1 au Mozambique. L’institut de la Francophonie pour l’Entrepreneuriat a été implanté à l’île Maurice et 4 campus numériques francophones ont été mis en place. « Il faut suivre les évolutions et s’adapter aux nouvelles réalités », affirme le directeur régional, Auguste Moussirou-Mouyama. Ainsi, l’AUF pense à développer le système d’éco-campus, respectant l’écologie.
Plus de 300 000 euros en 2009. Le bilan de l’année 2009 a cependant été satisfaisant pour l’AUF qui a octroyé 310 750 euros à diverses activités. Les bourses de formation ont représenté 41 348 euros, les bourses en stage professionnel 10 188 euros et la formation permanente à Antananarivo 1 250 euros. D’ailleurs, 70 bourses ont été attribuées dont 20 missions d’enseignement, 18 bourses de perfectionnement scientifique, 8 bourses de perfectionnement pédagogique, 5 missions d’enseignement volontaires seniors, 5 bourses de stage professionnel et 12 renouvellement de bourses de doctorat. En outre, 153 candidats sur 442 ont été sélectionnés pour la Formation ouverte à distance et une école doctorale francophone en Master 2 en Relations internationales et géopolitique de l’Océan Indien a été mise en place à l’Université de Maurice. Pour la nouvelle programmation 2010-2013, l’AUF incite les universités à présenter des projets pour répondre à des besoins où les bénéficiaires sont plus nombreux. « Au lieu de subventionner des projets ponctuels, nous privilégierions les projets communs ayant plus d’impact sur les bénéficiaires », termine le directeur régional.

Extrait Midi Madagasikara – Parution N°8046 du 26-01-2010