Elle attend l’arrivée du bateau de croisière « Romantica » qui devra y accoster demain à 7 heures du matin. Le navire qui appartient à la compagnie Costa, a une capacité de 1 776 personnes avec les 900 membres d’équipage.
C’est son troisième passage à Toamasina depuis le mois de décembre et d’ici le mois de mars, quatre autres sont prévus. Les touristes disposeront de huit heures pour visiter la capitale du Betsimisaraka ainsi que les sites touristiques environnants, dont le parc d’Ivoloina et le site balnéaire de Foulpointe.
« Je pense qu’au moins la moitié de ces touristes resteront en ville. Voilà pourquoi l’arrivée de ce bateau est très attendue par tout le monde, des tireurs de pousse-pousse aux restaurateurs », souligne Eliane Andrianjatovo, présidente du Groupement interprofessionnel du tourisme et de l’hôtellerie de Toamasina.
Bazar-be se prépare
Une vaste organisation précède déjà cet évènement très important pour l’économie et l’image de tout Toamasina. Près d’une centaine de guides spécialisés dans la région Est sont mobilisés. Le Bazar-be (grand bazar) se prépare également à recevoir comme il se doit les touristes. Les marchands ont stocké des produits et des techniciens du tourisme leur ont dispensé des formations sur la manière d’accueillir les visiteurs, de rendre la monnaie et même de faire la conversion de l’ariary en euro.
« Ils ont reçu une véritable leçon de marketing. Leurs emplacements ont également été réorganisés pour aérer le marché, tandis que la sécurité sera renforcée durant la visite », précise Eliane Andrianjatovo.
Le navire « Romantica » de la compagnie Costa est réservé aux croisières de luxe. Il est basé à La Réunion et tourne dans l’océan Indien dans une intervalle de deux semaines avec trois débarquements aux Seychelles, trois à Maurice et trois à Madagascar. Après Toamasina, il se rendra à Nosy Be et Antsiranana. Des animations accueilleront ses passagers dès leur descente dans chaque port malgache.

Extrait l’Express de Madagascar – Edition n° 4523 du 26-01-2010