Pluie, fortes rafales de vent, mauvais temps en général, la météo ne présage rien d’ensoleillé, du moins pour les prochains jours. Le cyclone Bongani, le deuxième sur la longue liste de cyclones qui vont frapper cette année dans l’Océan Indien, sera à quelques centaines de kilomètres du point culminant Nord de Madagascar. Cette tempête tropicale modérée ne doit donc pas être considérée à la légère, et les mesures préventives d’usage doivent être prises pour éviter d’éventuels dégâts.
A Antananarivo, le mauvais temps qui sévit est dû à un vent du sud. Mais les vents et la pluie qui arrosent la capitale sont typiques de la saison « fahavaratra », Bongani n’a donc pour le moment aucune influence sur le temps qu’il fait dans la capitale. Le cyclone Bongani rôde encore plus ou moins loin au nord. Il se trouvait hier à 550 km de Madagascar avec une vitesse de 15 km par heure. Bongani se déplace vers l’ouest, sud-ouest entraînant avec lui une rafale de vent de 105 km/heure.
Pour l’heure, il s’agit d’une tempête tropicale modérée et un avis d’avertissement s’adresse à la région Nord. Il est encore assez loin, mais la vigilance est de mise. « Souvent, les cyclones approchent le cap d’Ambre avant de continuer plus bas » explique le responsable auprès du service de météorologie à Ampasapito ». En attendant, sortir couverts et armés de parapluie et d’imperméable est préconisé.

Extrait Midi Madagasikara – Parution N°7994 du 24-11-2009