La population de la capitale du Nord bénéficie de soins médicaux gratuits. Ils s’étalent sur une quinzaine de jours.

Après la première visite de contact de l’ONG Terre Rouge sur le sol antsiranais au mois de mai, une équipe médicale, composée de bénévoles venus de France métropolitaine et de La Réunion, est enfin opérationnelle dans la capitale du Nord depuis 13 novembre. Sa mission durera jusqu’au 27 novembre.
Les 24 personnes de spécialité médico-chirurgicale, respectivement des gynécologues, des spécialistes en ORL et des orthopédistes, conduites par le Dr Dominique Aiss, donnent de nombreuses consultations gratuites au Centre hospitalier régional de référence (CHRR) d’Antsiranana, plus connu par la population par son appellation Hopitaly be. Assistées par d’infirmiers anesthésistes, l’équipe effectue diverses opérations chirurgicales délicates.
Son déplacement est l’aboutissement d’un souhait de Gilbert Annette, un natif d’Antsiranana élu maire de la ville réunionnaise Saint-Denis, de résoudre les problèmes locaux de santé, et d’apporter une amélioration de la qualité des services offerts par le CHRR.
Partenariat
Dans ce sens, l’ONG Terre Rouge a été choisie comme partenaire pour la réalisation du projet, car l’expérience de cette dernière a été déterminante et significative. C’est la raison qui a donc poussé Gilbert Annette à contacter le président de l’ONG afin de réaliser un état des lieux préparatoire, en mai, de la mission actuelle.
«Une centaine de malades consultés et une trentaine d’opérations chirurgicales seront attendus dans le cadre de ce projet», envisage le Dr Nelly Jean, directeur du CHRR, l’un des signataires d’une convention de partenariat tripartite établie le 8 mai entre l’Hopitaly be, le Lion’s Club et l’ONG Terre Rouge.
Cette convention prévoit des missions pluriannuelles dans les domaines de compétences qui font défaut dans la région.

Extrait l’Express de Madagascar – Edition n° 4470 du 23-11-2009