Les résultats sur les recherches pétrolières à Sakaraha sont progressifs. Des indices sérieux ont été découverts sur 31 couches.
Optimisme sur le gisement pétrolier de Sakaraha. Les forages entrepris par le groupe Sunpec (Sino union petroleum & chemical international limited) ont conduit à des découvertes de sérieux indices. Le mois dernier, sur le bloc pétrolier 3113, un forage de puits profond dénommé SKL-2 a permis d’identifier 31 couches d’huile légère. Les couches ont été plus nombreuses entre les 3286 et 3625 mètres de profondeur.
La société exploitante, de par ces résultats, est très optimiste sur la potentialité pétrolière de ce gisement de Sakaraha. « Les travaux d’exploration sur le bloc 3113 donnent beaucoup d’espoir. Les zones d’exploitation pourraient se développer », explique un communiqué officiel, émanant du groupe Sunpec publié sur internet.
Quatre blocs pétroliers
Selon les estimations du prestataire de forage, Kaiyuan Petroleum, ce puits SKL-2 pourrait produire, journalièrement, jusqu’à 50 tonnes d’huile légère de bonne qualité.
Actuellement, 75 puits de profondeurs de plus de 1500 mètres ont été réalisés dans le cadre de la prospection pétrolière dans cette zone. Certains d’entre eux comportent aussi des indices. La multiplication des forages va se poursuivre. Quatre à cinq forages seront encore réalisés pour obtenir tous les paramètres, comme la température, la pression et les réserves. Un forage dure environ 5 à 6 mois. Les études d’engineering qui consistent à définir les méthodes de production suivront cette étape.
Le groupe Sunpec intervient sur quatre blocs pétroliers, via la société Madagascar Energy International Ltd. Il s’agit des blocs 3113, 3112 à Sakaraha et 2101, 2104 dans la région Boeny. Son contrat a été signé en 2005 avec le gouvernement malgache.

Extrait l’Express de Madagascar – Edition n° 4468 du 20-11-2009