La 10è édition du Carrefour des métiers de bouche mettant en exergue Madagascar s’est ouvert samedi au Centre d’Exposition de la commune de Niort.
La Grande Ile est très accueillie en étant invité d’honneur.
« Madagascar épice et parfume le Carrefour » titre dans son édition de dimanche le journal Le Courrier de l’Ouest. Une affiche séduisante qui fait honneur aux participants et opérateurs venus de Madagascar pour honorer cette grande invitation du Comité d’organisation du Carrefour présidé par Claude Guignard. A travers sa cuisine, malgache, si raffinée et très épicée et parfumée présentée par les deux grands chefs Lalaina Ravelomanana et Jackson, mais aussi son artisanat que l’EFAM et ses produits touristiques présentés par l’ONTM (Office National du Tourisme de Madagascar), Madagascar brille de mille feux au Carrefour. Rien que lors de la première journée de samedi, les va-et-vient du public au stand malgache de 500m² n’ont cessé. Les brochures sur le pays s’arrachent, la dégustation du punch à l’orange offert gracieusement la FHORM et l’achat sans arrêt des épices et produits artisanaux ne font que justifier cette affluence.
« C’est l’occasion de faire connaître beaucoup plus notre île au public français, malgré le fait que les français représentent près de 70% de notre clientèle », a tenu à remarquer Joël Randriamandranto, PCA de l’ONTM.
« Nous sommes venus redorer l’image de Madagascar et dire aux touristes qu’ils peuvent venir chez nous sans crainte », a précisé Eric Koller, Président de la FHORM (Fédération des Hôteliers et Restaurateurs de Madagascar).
« Notre présence à ce carrefour démontre l’importance que nous portons au secteur tourisme et l’appui ainsi que l’assurance que nous donnons aux opérateurs privés », a affirmé Irène Andréas, ministre malgache du tourisme et de l’artisanat, très satisfaite de l’affluence du public au stand Madagascar dès la première journée de samedi.
Samedi, les deux chefs Lalaina et Jackson, ont déjà fait deux démonstrations du savoir-faire culinaire malagasy : une brochette de saint-jacques qui a mis l’eau à la bouche au public très curieux de goûter à ce fameuse recette basée sur la cuisine française mais façonnée à la touche malagasy et un punch à l’orange parfumée aux épices de Madagascar.
« Durant les cinq jours du carrefour, nous allons faire deux démonstrations culinaires par jour », ont tenu à préciser en chœur les deux grands chefs malgaches, très contents et satisfaits de l’accueil qui leur est réservé par un public très curieux, avide de goûter à d’autres plats.

Une trentaine de délégation représente Madagascar à ce grand carrefour de Niort, qui est à sa dixième édition en près de vingt années d’existence. Outre la FHORM, on remarque la présence de l’ONTM et de l’ORTANA, le CTHT ainsi que de l’EFAM et de trois artistes entre autres le peintre Nonoh Ramaro, le valihiste Beneh et Rapasy qui expose aussi les instruments traditionnels malgaches peu connus de tous.

Extrait Moov.mg (Solofo Andrianjakarivelo) du 16-11-2009