C’est le 5 novembre dernier que la clé de l’école primaire publique du fokontany Ambalona, région Vatovavy Fitovinany a été remise aux autorités locales. Cette école avait été ravagée par un cyclone au début de cette année 2009. L’organisation Hope for Madagascar avait promis de financer la réhabilitation de cette école. Les travaux ont commencé le 10 octobre dernier et ont duré vingt jours. 20 000 000 Ariary ont été nécessaires selon l’annonce faite par ladite organisation qui a financé la réhabilitation. Sur cette somme, la population bénéficiaire a participé à hauteur de 2 000 000 Ariary à travers la fourniture de sable, de bois et de pierre.

Le nouveau bâtiment mesure 15 mètres de longueur et 7,5 mètres de largeur, avec deux salles de classes. Le coordonnateur national de Hope For Madagascar, Randriamanjatonony Gabrie a participé aux travaux au côté du Chef ZAP de la Commune Sandrohy, Randrianasolo Armand et du maire de ladite Commune. L’inauguration officielle de ce nouveau bâtiment scolaire ne sera effectuée qu’au mois d’octobre 2010, lors de l’arrivée dans la grande Île du président de l’organisation Hope For Madagascar, Fanjarivo Rakotonirina.

Hope For Madagascar

L’organisation Hope for Madagascar est une organisation à but non lucratif, qui a son siège à Boulder, Colorado, aux Etats Unis. Elle a pour objectif de collecter des fonds pour aider la population Malgache dans son développement communautaire. Le fondateur de l’organisation, Georges A. Raelisaona, est arrivé à Madagascar le samedi 3 octobre 2009. La réhabilitation d’une école rentre dans l’un des trois axes d’intervention de l’organisation, à savoir : l’échange d’expérience entre les élèves des deux pays que sont Madagascar et les Etats-Unis, l’adduction d’eau et la construction d’école.

L’échange d’expérience entre élèves rentre dans le cadre du L.E.E.P ou « Live Experience Exchange Program ». Il peut s’agir d’un échange d’expériences entre malgaches, pourvu qu’ils n’habitent pas la même région. Il peut aussi s’agir d’un échange entre un étudiant malgache et un étudiant américain. Ses échanges sont faits pour avoir des conséquences sur la conservation de l’environnement selon la promesse de l’organisation. A cet effet, Hope for Madagascar organise des visites de parc national.

Adduction d’eau

L’organisation Hope For Madagascar a aussi un volet adduction d’eau dans son programme. Il y a une collaboration entre Hope For Madagascar et Engineers Without Borders sur ce secteur d’intervention. Une collaboration qui entre dans sa deuxième phase. Deux ingénieurs ont été déjà envoyés à Madagascar l’année dernière pour évaluer la faisabilité du projet. C’est le fokontany Ambalona qui a été choisi pour ce projet. Deux autres ingénieurs vont venir à Madagascar au début du mois de décembre 2009, pour contrôler la réalisation des travaux, en collaboration avec Bush Proof Madagascar. Ces deux ingénieurs, Tom Rutkowski et Ryan Tolene, devraient arriver le 30 novembre.

Extrait Madagascar Tribune – jeudi 12 novembre 2009