ORTANA – Cet office du Tourisme est en train de préparer la vente du produit touristique, qu’est la boucle de randonnée autour du Grand Tanà avec les Tours Opérateurs. 

Plus de 180 personnes ont participé à la randonnée organisée par l’Office Régional du Tourisme d’Analamanga sur la colline d’Alasora-Ambohitrandriananahary, un des berceaux de la monarchie Merina, samedi dernier. Ce sont notamment des touristes de passage dans la Capitale, des résidents étrangers, des nationaux, des tours opérateurs ainsi que des étudiants. L’objectif de cette randonnée a été de faire connaître l’histoire du roi Andriamanelo et son frère cadet Andriamananitany, le « Doany » de Rafohy, sa grand-mère ainsi que le « Fitomiandalana », tombeau des Andriamasinavalona d’Alasora. La découverte de quelques activités artisanales à proximité de la ville telle la fabrication de poteries en argile ainsi que la ferronnerie d’art à Ambohimanambola, n’a pas été en reste.

Accompagné d’un guide formé

Dans le village des potiers, 20 familles pratiquent cette activité. « Je peux fabriquer six grands pots par jour », raconte Marie Louise Razanadravao, qui a maintenant 20 ans de carrière. Ces potiers livrent leurs produits toutes les quinzaines à Anosy ou à Ivandry à part les visiteurs qui viennent acheter directement chez eux. « C’est une activité rentable si les preneurs nous paient régulièrement », nous confie-t-elle. Après la découverte du processus de fabrication de poterie, les groupes de randonneurs accompagnés chacun par un guide bien formé de l’ORTANA ont fait une ascension du mont d’Ambohitrandriananahary. Les nationaux n’ont pas caché leur satisfaction en faisant cette randonnée à pied tout en découvrant l’histoire de la monarchie Merina. « Ce genre d’activité physique me permet d’évacuer le stress dû aux événements rencontrés dans la vie quotidienne », témoigne un randonneur.

Vente du produit tourstique

Par ailleurs, des touristes étrangers ont été intéressés par des différentes plantes censées avoir des vertus, qui poussent tout au long du circuit. Il s’agit entre autres de l’« Ambiaty » qui fut utilisé par les paysans comme référence de saison culturale et du « dingadingana » ayant des propriétés bactéricides. Un repas pique-nique a été offert sur la rive de l’Ikopa, suivi de l’animation en canöe sur les flots. Enfin, la grande boucle de randonnée s’est terminée par la visite de la ferronerie d’Art à Ambohimanambola. « Après avoir testé les randonnées qui ont permis de découvrir des sites à proximité de la ville en une journée, nous préparons maintenant la vente de ce produit touristique en partenariat avec les Tours Opérateurs », a conclu Eliana Rahonisoa, le PCA de l’ORTANA.

Extrait Midi Madagasikara – Parution N07957 du 12-10-2009