«Je suis ici dans le cadre d’une petite tournée. Elle ne comprend que quatre dates et je me sens comme en famille. Je vais interpréter des chansons que l’on aime répéter lorsqu’on est en famille ». C’est cette chaleur familiale que Garou a su entretenir tout au long de cette soirée au Palais des Sports. Au tout début, il est apparu seul  au piano. Puis, il a enclenché trois morceaux bien balancés. Et tout de suite après, ce furent les grands classiques  comme « Blue sweat shoes » ou « It’s all right », «Get back » ou « Come together ». Tout le Palais des Sports était debout, reprenant avec la star les paroles de ces tubes archiconnus. Au détour d’un accord, surgissent les premières notes de « Belle », le grand succès de « Notre dame de Paris ». Une fois de plus, les spectateurs exultent, chantant et criant à tue-tête. Le dialogue de Garou avec le public se fait dans la plus grande simplicité. Quand les musiciens quittent la scène, l’artiste se réjouit d’être seul avec des amis. Il prend sa guitare et il dit son bonheur d’être en terre malgache. Il interprète une chanson presque oubliée de son répertoire, archiconnue des Malgaches. « Monde au soleil »  fait vibrer toute la salle. Il en est de même avec « Je n’attendais que vous ». Après deux heures et demie de spectacle, les gens ne veulent pas le laisser partir, mais toute bonne chose a une fin. Garou assure qu’il reviendra.

Extrait Midi Madagasikara – Parution N°7954 du 08-10-2009