Le vent d’Angaredona ne tardera plus à souffler dans la capitale. Nous ne sommes plus qu’à une semaine de la sixième édition du festival des Musiques vivantes, Angaredona 2009, qui aura lieu dans la ville des Mille, Antananarivo, du 21 au 27 septembre. Presque plus rien n’est tenu secret sur cet événement qui se présente comme une plateforme des musiques traditionnelles, folkloriques et world music de l’océan Indien. Et ce, même si sa présentation officielle n’a pas encore eu lieu.

Officieusement, trente trois groupes venus des quatre coins de Madagascar participeront à ce grand festival des musiques vivantes. Quatre d’entre eux viennent des îles sœurs de l’océan Indien, à savoir les finalistes du concours Prix musique de l’océan Indien, (-Jimmy de Mayotte et Fabrice Legros de La Réunion-), Maalesh des Comores et K.Salem de La Réunion.

Parmi les artistes nationaux, il est à remarquer la participation de Lôla, Tsiliva, Samoela, Tearano, Name Six, Bakidy Gegette, Telofangady, Tsimihole, Nanaïnako, Tinondia, Rola Gamana et de AVM. Visiblement, ce sont tous des artistes connus dans le monde de la variété, mais aussi de la world music.

Pour Rajery, le fondateur du festival et non moins directeur artistique d’Angaredona 2009, les musiques vivantes se définissent comme suit : musiques traditionnelle et folklorique jouées avec des instruments modernes, musiques qui évoluent avec le temps et dans l’espace tout en gardant leur racine malgache, musiques traditionnelle, folklorique et urbaine. On espère ainsi que le profil de ces artistes réponde aux critères de sélection.Outre la participation de ces vedettes de la variété populaire malgache, et des artistes étrangers, on remarque également la présence de presque tous les représentants des quatre coins de la Grande île. L’Est sera représentée par Sodifafana, Rababalahy et B.Sarouk ; le Nord et l’Ouest par Saramba et Soameva, le Sud Ouest par Miminy, les Hautes terres centrales par Tsikomba et Marovany Trio Band (Antananarivo), Jovin, Mamy Basta, Samigala et Fontsy (Antsirabe) et le Sud par Magnasoa, Arembelo et Tiharea.Cette année, la finale du Prix musique de l’océan Indien, qui aura lieu à l’Alliance française d’Andavamamba le 25 septembre, fera partie intégrante du festival Angaredona. Les trois finalistes, Jimmy de Mayotte, Fabrice Legros de La Réunion, et Mamy Bastà seront donc considérés comme participants au festival.

Extrait Madagascar Tribune – lundi 14 septembre 2009