Les 1763 sinistrés de l’incendie de Foulpointe sont toujours en grande difficulté, la destruction quasi-totale pour la plupart, des biens des victimes ont évidemment des répercussions sur les conditions de vie de ces personnes, notamment au niveau de l’alimentation. Des aides d’urgences ont déjà été apportées depuis la survenue de ce triste sinistre, dont la construction de sites  provisoires pour héberger les 359 ménages sinistrés. Pour sa part, CARE Madagascar apporte son assistance afin de permettre un retour à l’autosuffisance alimentaire des victimes et en particulier, la restauration des aspects essentiels de leur mode de subsistance. Les vivres fournis par le Programme Alimentaire Mondial (PAM), ainsi que les bâches fournies par l’USAID permettront à CARE d’aider les populations sinistrées à assurer une partie de leurs besoins alimentaires et contribuer à la mise en place d’infrastructures provisoires en attendant la réhabilitation de leurs habitations réduites en cendres.
De même, des travaux « vivres contre travail » seront entrepris pour dégager les canaux d’évacuation encombrés par les débris. Près de 14 tonnes de vivres, riz, légumes secs, seront distribuées dans le cadre des interventions, lesquelles devraient durer environ un mois. Une équipe d’urgence est actuellement sur place afin d’identifier avec le Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes (BNGRC) les principaux bénéficiaires.

EXtrait Midi Madagasikara – Parution N°7918 du 27-08-2009