Les Centres de Services Agricoles ou CSA d’Amoron’i Mania viennent d’être dotés de Fonds de Développement Agricole (FDA) pour le développement de ces services auprès des agriculteurs. L’information a été annoncée officiellement à Ambositra par le directeur régional du développement rural lors d’une cérémonie qui s’est tenue tout récemment au Park St Joseph.

Bailleurs

Des CSA sont actuellement mis en place et sont opérationnels au niveau des 4 districts de la région, Ambositra, Ambatofinandrahana, Fandriana et Manandriana, ils viennent d’être dotés de Fonds de Développement Agricole par l’Etat à travers le ministère de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche (MAEP), qui assure le fonctionnement des CSA par des subventions publiques émanant principalement des bailleurs de fonds partenaires, comme l’Union Européenne, le FIDA, la FAO, l’inter-coopération Suisse, la Banque Mondiale (Programme BVPI), la BAD.

Raison d’être

La raison d’être du dispositif du CSA est de pallier au déficit de services auprès des agriculteurs, et harmoniser les interventions dans le monde rural, dans le contexte du désengagement de l’Etat, de la décentralisation effective et surtout de la faiblesse actuelle constatée au niveau de l’offre privée.
Les objectifs du dispositif CSA sont : d’accomplir toutes actions et opérations en vue de mettre en place un outil de proximité au service de la profession agricole, avec la participation des bénéficiaires pour répondre à des besoins en services en vue de la promotion du développement agricole, et durable selon le principe de la bonne gouvernance, de contribuer au développement de la production et de la productivité agricole.

ONG

Les Centres de Services Agricoles sont indépendants mais complémentaires des directions régionales de développement rural. Dans le sens qu’ils sont régis par un statut indépendant d’ONG (décret 2006-834). Un comité de pilotage (CUPILO) élu au niveau local, présidé par un producteur et une équipe légère d’environ trois techniciens salariés du CSA, dirigé par un coordonnateur, en assurent le fonctionnement.
Dans le projet de mise en place du CSA, la région d’Amoron’i Mania se trouve dans la zone 5 établie par la MAEP avec Vakinankaratra et Menabe. Ce projet concerne la mise en place de 14 CSA au niveu des 14 districts ruraux de ces trois régions. FERT-FIFATA a été désigné comme opérateur d’appui pour doter chaque district rural d’un CSA en 2009.

Extrait Midi Madagasikara – Parution N°7898 du 03-08-2009