Il n’y aura ni de sanction ni de pénalité pour les établissements hôteliers qui n’ont pas pu s’acquitter de leur vignette touristique durant la crise. «… Etant donné la situation qui prévaut actuellement, aucune pénalité de retard de paiement ne sera exigée jusqu’à nouvel ordre», devait-on, entre autres, lire dans un communiqué du ministère du Tourisme et de l’Artisanat rappelant aux opérateurs touristiques qu’ils doivent payer cette taxe parafiscale.
Les responsables du ministère du Tourisme rappellent dans le même communiqué que les vignettes touristiques sont destinées à faire la promotion de la destination Madagascar. D’où, l’intérêt pour les établissements hôteliers de payer leur part de vignette. Or, la crise que traverse le pays a eu comme impact l’abandon par les touristes et les professionnels du voyage de la destination, qui, il faut le noter, était en bonne voie pour devenir une grande destination mondiale.

Les arrivées en hausse

Sans touriste, les établissements hôteliers n’ont rien à payer à titre de vignette touristique. Selon les statistiques officielles obtenues au niveau des aéroports de Madagascar, le nombre de visiteurs enregistrés au niveau des aéroports s’élève au second trimestre de l’année à 44 884. Ce qui représente une amélioration de 14% par rapport aux trois premiers mois de 2009. Du côté de l’Ontm (Office National Malgache du Tourisme), l’on confie que la majorité des opérateurs hôteliers de la capitale ont déjà pu régulariser leur situation mais pour les professionnels installés dans les régions, les transactions prennent beaucoup plus de temps.     
Revenant sur le chapitre de la promotion de la destination, il faut noter que l’Ontm vient de bénéficier d’un précieux appui de trois départements ministériels pour la participation de Madagascar aux salons touristiques. Ainsi, le ministère de tutelle, le ministère des Finances et du Budget, ainsi que le ministère des Affaires Etrangères viennent de signer avec l’Ontm un protocole relatif à la participation de la Grande île au salon Top Resa 2009 qui se tiendra au mois de septembre prochain à Paris.

Extrait Midi Madagascar – Parution N°7895 du 30-07-2009