« Masoala et ses deux filles, Manja et Zety se portent très bien. Ces trois lémuriens malgaches rapatriés récemment de France ont passé avec succès leur mise en quarantaine au parc », a annoncé Faralahy Augustin, directeur du PBZT (Parc Zoologique et Botanique de Tsimbazaza).
Ces trois « maki » femelles sont arrivées au pays le 24 juin dernier, en provenance du Jardin Zoologique du Muséum de  Besançon (France). En fait, elles étaient toutes nées là-bas à l’issue d’une reproduction en captivité. Masoala, qui a aujourd’hui 10 ans, a vu le jour le 19 mars 1999 dans la réserve d’animaux de Thoiry dans l’Ain (France). Zety et Manja, quant à elles, étaient nées à Besançon. Elles ont respectivement 4 et 1 ans. 
Après ces quelques semaines d’adaptation au climat malgache, cette petite famille de maki catta, – une espèce de lémurien endémique de Madagascar de couleur grise, à tête blanche et à la queue rayée noir et blanc-, est promise à une nouvelle vie. Masoala et Manja seront gardées au zoo de Tsimbazaza. Zety, de son côté, sera transférée au Lemurs’Park à Ampefy. En fait, avec ses 4 printemps, l’aînée de Masoala est maintenant assez grande pour fonder à son tour une autre famille. Deux maki mâles lui sont prédestinés dans son nouveau village d’accueil. Ainsi, la nouvelle aventure commence pour Zety  à partir de mercredi prochain, jour de son transfert au Lemurs’Park.

Extrait Midi Madagasikara – Parution N° 7892 du 27-07-2009