Les chercheurs du Muséum d’histoire naturelle de la Ville de Genève viennent de découvrir une nouvelle espèce de chauve-souris, bâptisée Miniopterus aelleni, aux Comores, vers la fin du mois de juin. Un nom qu’ils ont attribué en hommage au professeur Villy Aellen, ancien directeur du Muséum et grand spécialiste des chauves-souris. La petite chauve-souris pèse cinq grammes.
Les chercheurs arrivent à conclure qu’il s’agit d’une espèce qui ne correspondait à aucune autre décrite dans le monde et qui serait d’origine malgache. Son identification a nécessité le rassemblement de plusieurs éléments « un peu comme dans les enquêtes criminelles qui font le bonheur des spectateurs ». « Les scientifiques ont utilisé une combinaison de techniques morphologiques et génétiques de pointe pour reconstruire l’histoire de cette énigmatique chauve-souris », indique le communiqué du Muséum.
Cette trouvaille est sortie lors d’un inventaire des chauves-souris, dans l’archipel des Comores, avec la collaboration des scientifiques américains, australiens et malgaches. En moyenne dix nouvelles espèces de mammifères, seulement, sont découvertes chaque année dans le monde depuis l’an 2000. Ce qui montre qu’il reste encore beaucoup à découvrir dans la connaissance de la biodiversité qui nous entoure.

Extrait l’Express de Madagascar – Edition n° 4354 du 09-07-2009