L’embellissement de la Cité des Fleurs continue son petit bonhomme de chemin. L’aménagement de certains squares est fait à l’initiative de privés.
Le jardin Jean Ralaimongo, situé à Mahajanga Be, retrouvera un nouvel aspect bientôt. La congrégation Bohra a pris en main sa réhabilitation depuis plus une dizaine de jours.
Ce lieu touristique figure parmi les patrimoines de la ville laissé par les colons français. Une grande stèle trône sur la partie est du parc, érigée en 1902 en l’honneur d’un certain capitaine français. Huit grands canons entourent cette statue.
Une effigie en bronze d’une reine était également accrochée au monument, mais des vandales l’ont détruit afin de s’emparer du métal. D’ailleurs, des malintentionés ont également dérobé les chaînes en acier autour des canons.
Le lieu était couvert de buissons et de mauvaises herbes depuis des années, devenu un repaire des bandits ou des sans abris.
Nouvelle image
«Cela fait plus de 15 ans que le jardin n’a pas été entretenu. La congrégation Bohra a donc pris l’initiative de le rénover pour la fête nationale. Mais faute de moyens, les travaux n’ont pas pu être achevés à temps », explique le missionnaire de la congrégation, Tourabaly.
Le jet d’eau du grand bassin nécessite des grands travaux d’assainissement et de curage. Pour cela, il faudrait un budget conséquent. La congrégation compte le carreler et le protéger par une grille de fer pour empêcher la baignade à l’intérieur. Un gazon acheminé de Toamasina y sera repiqué ainsi que des fleurs et des plantes.
Une partie du grand jardin sera aménagée en boulodrome et en parc d’attraction avec un manège pour les enfants. L’entretien de cet endroit donnera une nouvelle image de Mahajanga be et ses environs. En fait, ce quartier, au centre de la Cité des Fleurs, est entouré de nombreux hôtels et de bijouteries, sans compter les bureaux administratifs.
La rénovation du jardin Ralaimongo constitue un geste marquant le 88è anniversaire du Saint-père Bohra au 2 août 1999.

Extrait l’Express de Madagascar – Edition n° 4351 du 06-07-2009