« You are not alone… », tu n’es pas seul, les fans tananariviens du  Roi de la pop, Michael Jackson, l’ont fait savoir, après la disparition de leur idole. C’était hier, à l’occasion d’un évènement devant la gare de Soarano, pour rendre hommage à la superstar. Il faut rappeler que cette commémoration a été initiée et relayée à l’initiative de quelques personnes. L’annonce de l’évènement, dans les médias, a  visiblement attiré quelques personnes, majoritairement des jeunes et des moins jeunes qui ont été bercées dès leur enfance par les chansons du « King ». Ainsi, quelques fans se sont rendus devant la gare, dans l’après-midi, vers 15 heures. Bravant le froid, ils n’ont pas hésité à arborer le look mythique de Michael Jackson : costard noir, chemise blanche, brassard et les inoubliables gants blancs, l’un des objets fétiches du Roi de la pop. Le cérémonial n’a réellement débuté qu’à 17 heures. Quelques personnes ont brandi un portrait, en noir et blanc, de l’icône. Il a été amusant de constater que la  suite a ressemblé à un concours de déguisement, chacun voulant essayer de ressembler au maximum à son idole, allant même jusqu’à imiter ses coupes de cheveux, quand il était adolescent.
« Dès que j’ai appris la mort de Michaël Jackson, le  matin du 25 juin, j’ai immédiatement passé tous les morceaux qui ont fait sa renommée. Je suis triste mais je retiens mes larmes », selon Billy, un fan inconditionnel de la star défunte. La commémoration a ensuite pris l’allure d’un concours des meilleures interprétations des danses du « King », chacun montrant du mieux qu’il peut ses talents et ses atouts. Chacun voulant reproduire les déhanchées légendaires de Michael. Il est quand même fort regrettable que l’organisation n’ait pas été à la hauteur de l’hommage qu’on voulait rendre à l’artiste. Aucune sonorisation, aucun discours, et aucun artiste de renom n’a pris part à cette commémoration. Mais l’essentiel est que l’esprit du « King of pop » restera à jamais gravé dans les mémoires de chaque participant et même du simple passant. Car Michaël Jackson est une étoile qui a rejoint à jamais le firmament… 

Extrait Midi Madagasikara – Parution No 7871 du 02-07-2009