Le programme EcoTanana organise un salon pour la promotion du tourisme. Mais il s’agit surtout de faire connaître la culture malgache aux touristes étrangers et aux Malgaches.
«Salon EcoTanana : quatre jours pour rencontrer Antananarivo ». Ainsi s’intitule le salon organisé par le programme EcoTanana, du 22 au 25 juin à l’Alliance Française d’Andavamamba.
Ce sera une manifestation qui combinera tourisme et culture, car « nous allons montrer aux visiteurs les identités culturelles malgaches, à travers l’artisanat et les sites culturels historiques de la région Analamanga », annonce Brigitte Elison, directrice du programme EcoTanana.
L’initiative est prise car les Malgaches, en particulier les Tananariviens, doivent connaître leur milieu, leur ville. « Ce sont parfois les étrangers qui connaissent mieux Antananarivo que les Malgaches qui y vivent depuis toujours », affirme Jean-Michel Franchet, directeur de l’Alliance française d’Antananarivo.
Des circuits touristiques prévus pour tout le monde seront proposés. Le lundi 22 juin, les guides ameneront les touristes dans la ville basse pour leur montrer qu’on y trouve aussi des choses intéressantes, et non pas seulement dans la haute ville.
En corrélation avec d’autres activités, Heriniaina Razafimandimby, représentant du secteur tourisme d’EcoTanana explique que « nous travaillons en collaboration avec l’Académie malgache et l’Institut d’Art et d’Archéologie, même si ce n’est que d’une manière indirecte».
Spécialités malgaches
La cuisine sera mise en exergue. « Durant ces quatre jours, nous allons exposer et présenter la cuisine malgache, les spécialités locales telles que les sesika, les masikita et beaucoup d’autres encore », précise Brigitte Elison.
Une exposition sur l’artisanat typiquement malgache, comme des maquettes de voitures faites à partir de boîtes de conserve, les tricots avec du raphia, des « bozaka », des sculptures, prendra aussi une importance particulière.

Extrait l’Express de Madagascar – Edition n° 4336 du 17-06-2009