L’Ortana mise sur les randonnées pour promouvoir le tourisme. Une randonnée par mois sera organisée jusqu’en novembre.
Il est presque 11 heures à Antsahadinta. Environ 80 visiteurs nationaux et étrangers sont groupés devant l’entrée de l’enceinte royale. Tous, malgré le soleil qui brûle sur leurs têtes, une bouteille d’eau de vie à la main, sont prêts pour une randonnée de deux heures à travers le village d’Antsahadinta.
Sur la route, des découvertes de plantes endémiques, une magnifique vue du centre-ville et de l’Ankaratra, ainsi que des séries de tombeaux anciens, typiques de la zone, se faufilent sous les yeux des visiteurs. Après de longues marches, un déjeuner à la malgache est offert aux participants qui vont, par la suite, aller vers l’enceinte royale où une autre épisode de l’histoire royale du pays les attend.
L’air frais qui domine les lieux réussit à dissiper la fatigue. Dans l’après-midi, petits et grands sont émerveillés de l’histoire mais aussi de la façon dont Hery Rakotoson, le guide du musée, raconte les évènements. Après un goûter, toujours typiquement malgache, les touristes sont ravis de reprendre le chemin vers le centre-ville.
Si les locaux sont plus impressionnés par l’histoire, les étrangers, eux, plutôt, se déstressent. « Je ne me suis pas vraiment attardé sur les récits des histoires anciennes car il m’est difficile de retenir les noms. Par contre je me suis destressé. De plus, j’ai bénéficié de l’air frais, loin de la pollution de la capitale », annonce Serge Bagouet, un touriste Français.
Une randonnée par mois
« Le site d’Iharanandrina sera la prochaine destination des adeptes de randonnée », indique Jaona Razakamahefa, directeur de l’Ortana et organisateur. Une randonnée par mois sera organisée jusqu’en novembre dans le cadre de la promotion de ce produit. Des tours opérateurs y sont invités à participer davantage et à prendre le relais. Selon Elyane Rahonintsoa, le produit est très prisé mais peu vendu pour le moment.

Extrait l’Express de Madagascar – Edition n° 4328 du 08-06-2009