Véritables hauts lieux de la culture, les musées méritent largement la journée qui leur a été dédiée à travers le monde. La France s’est distinguée en ayant choisi de marquer l’événement, samedi dernier, par la… Nuit des Musées, durant laquelle l’entrée était libre, au plus grand plaisir du public, heureux de visiter gratuitement ces sanctuaires où le passé est pieusement conservé…

De musées, malheureusement, nous n’en comptons pas beaucoup, quand bien même l’histoire et bien d’autres pans de nos mémoires mériteraient d’être honorés et entretenus pour les préserver de l’oubli.
Outre les musées « classiques », en effet, de nombreuses villes abritent des musées spécifiques. Ainsi, deux grands musées de l’automobile existent par exemple, à  Mulhouse et à Genève. De même, le port de Mombassa, au Kenya, est fier de son musée maritime qui, soit dit en passant, a voulu acquérir le Sarimanok que nous avons laissé pourrir sur une plage de Nosy-Be !
En Chine, grand pays de tradition millénaire s’il en est, on peut visiter à Hangzhou, un musée du… thé, où le public peut découvrir l’histoire de cette plante et toute la tradition du breuvage que l’on en tire. Rien n’est plus banal sans doute que le thé, une tisane consommée à travers le monde. Mais grâce à ce musée qui lui est consacré, son histoire n’a plus de secret pour les visiteurs, surpris d’apprendre la richesse méconnue de cette tradition pourtant quasi universelle.
Malheureusement, il suffit d’un incendie pour tout réduire en cendres. De sinistre mémoire, on se rappelle encore cette nuit du 6 novembre 1995, qui a vu le Rova de Manjakamiadana entièrement détruit en quelques heures par les flammes d’un feu criminel qui n’ont rien épargné. C’est toute une bibliothèque qui brûle dit-on, quand un vieillard disparaît. C’est une partie de notre conscience que l’on sacrifie quand on laisse dépérir un musée, pourrait-on dire, pour parodier sentencieusement ce constat pertinent. Dans le cadre d’une journée des musées qui plus est… 

Extrait Midi Madagasikara –  Parution N° : 7836 du 19 mai 2009