Un grand pas de fait dans la relance du secteur touristique. Le paiement des droits de visa pour les séjours de moins de 30 jours à Madagascar, s’élevant à 58 euros, est suspendu et ce, jusqu’au 31 décembre 2009.
C’était la décision prise à l’issue de la rencontre entre le Directeur de Cabinet de la HAT, Zazah Ramandimbiarisoa, le ministre du Tourisme et de l’Environnement de la Transition, Gilbert Raharizatovo, ainsi que le ministre des Finances et du Budget, Benja Razafimahaleo, côté HAT, avec une délégation d’opérateurs touristiques conduite par le Président de l’Ontm, Joël Randriamandranto.
La nouvelle mesure, tant demandée dans le milieu touristique, bien qu’il s’agisse d’une suspension et non de suppression, telle que l’avaient toujours revendiqué bon nombre de professionnels du tourisme, sera applicable dès le 20 avril 2009 prochain sur l’ensemble du territoire national. Son but, il faut le rappeler, sera d’inciter les touristes à venir dans la Grande île pour le reste de la saison.
Bien qu’il s’agisse d’une urgence, la mesure ne sera pas reçue de la même façon chez les professionnels du secteur. Il y aura certainement ceux qui sont pour la nouvelle mesure ou qui demanderont à aller jusqu’à la suppression dudit droit, mais il y en a ceux qui ne cachent pas leur inquiétude quant à la sécurité intérieure du pays.
Par ailleurs, il a été également convenu lors de cette rencontre qu’il y a une possibilité de rééchelonnement des paiements des impôts et taxes dus par les entreprises du tourisme en difficulté financière. Cependant, ces derniers sont tenus d’effectuer leurs déclarations dans le respect du calendrier fiscal.

Source @Moov (Midi Madagasikara – 17-04-2009 )