Ce sera certainement le plus grand ratage artistique de l’année. Johnny Hallyday ne viendra pas à Madagascar cette année, selon la déclaration de Charles Morin Poty, directeur des Arts et de la Culture auprès du ministère de la Culture. Le concert qu’il a prévu dans la capitale en septembre, dans le cadre de sa tournée de fin de carrière musicale sur scène, « Tour 66 », n’aura pas lieu.

Pourtant, sur le site d’information du « Tour 66 », le 15 septembre, date prévue pour le concert dans le pays est encore réservé à Madagascar. Mais le statut reste « non-confirmé ». Les réservations pour les autres concerts qui entrent dans le tour sont par contre déjà ouvertes.

« Le chanteur en personne a annoncé cette annulation lors de son intervention dans une chaîne télévisée française quelques jours après le samedi noir d’Ambohitsirohatra, le 7 février », ajoute le responsable et également fondateur du fameux groupe Feon’Ala. En effet, la crise sociopolitique de ces derniers temps est considérée comme la principale cause de ce changement de programme de cette légende de la chanson française.

« L’artiste a dû se méfier, et s’inquiéter pour sa sécurité », analyse Charles Morin Poty. Mais on ne peut écarter l’idée que Johnny Hallyday a dû se rendre compte ces derniers mois, du non respect des droits de l’homme dans le pays. Le concert qu’il doit donner dans la Grande île entre dans le cadre d’une œuvre humanitaire, au profit de l’Unicef.

Malgré la déclaration de ce haut responsable auprès du ministère de la Culture qui devrait être partenaire de l’organisation du concert de Johnny Hallyday dans le pays, Jaobarison Randrianarivony, directeur de Média Consulting, une maison de production qui devrait prêter main forte à la préparation de l’événement, reste très évasif sur la question. Au lieu de confirmer l’annulation ou non du rendez-vous, il évoque ainsi que l’organisation d’un tel événement en cette période de crise est tellement difficile.

L’Unicef Madagascar, le principal bénéficiaire de ce concert, de son côté n’a pas encore réagi sur cette annulation. Un responsable qui ne souhaite pas s’identifier a même déclaré que « vous êtes la première personne à m’apprendre cette mauvaise nouvelle ». « La direction ne tardera pas d’y apporter les éclaircissements nécessaires », poursuit-il.

« A cause de cette déclaration de l’artiste, nous, le comité d’organisation local, avons décidé d’abandonner toutes les préparations », confie Charles Morin Poty, visiblement désespéré. Ainsi, les tickets qui devraient être mis en vente depuis le début du mois de mars n’étaient plus émis. Par précaution ?

En décembre 2007, Johnny Hallyday a annoncé qu’il quittera en 2009 la scène et pour faire son adieu, il envisageait de donner plusieurs concerts aussi bien dans l’Hexagone qu’à travers le monde. A ce moment là, il avait confié que sa visite et son concert à Madagascar, – là où sa femme Laetitia s’est déjà rendue avec l’Unicef en 2007 -, serait pour cette année.

Extrait Tribune Madagascar – mercredi 15 avril 2009