Jade a frappé fort le long du littoral Est de Madagascar. Le bilan provisoire communiqué par le BNGRC (Bureau National des Risques et Catastrophes) fait état de 8 morts (dont deux enfants), 2 blessés et plus de 3 320 sans-abri. Les dégâts s’alourdiront encore sûrement dans les prochains jours puisque les évaluations dans les zones sinistrées sont, pour l’instant, assez difficiles en raison de la montée des eaux. Ces décès ont été recensés à Mampikony et à Mananjary.

Sauvetage difficile. « Le niveau des eaux monte d’une manière inquiétante depuis mardi dernier, sur la rivière  Mananjary et le canal des Pangalanes. Ce matin, trois personnes ont été piégées dans le village d’Ambonaramena, coincées par des courants très forts. Le sauvetage par pirogue et vedette a été très difficile à cause des violentes rafales de vents et de la très forte agitation des fleuves », déplore le chef de district de Mananjary.

Outre la ville de Mananjary, plusieurs autres localités sont sérieusement affectées par Jade, notamment Mananara-Nord, où il est entré lundi dernier, Mampikony, Port-Bergé, Antalaha, Moramanga, Andasibe, Brickaville, – par où il est sorti en mer mardi matin, Mahanoro, Sainte-Marie, Maroantsetra, Nosy Varika, Manakara, Farafangana, Vangaindrano, Vohipeno, Manambondro, Midongy du Sud, etc.

Sud sud-est. Jade, devenu une tempête tropicale modérée, a été localisé hier vers 15 heures, à 150 km au Nord-Est de Manakara. Ce météore fait cap sud sud-est et s’éloigne progressivement de nos côtes à 7 km/h. « Tous les avis d’alerte sont levés depuis ce mercredi. Toutefois, les habitants de la moitié Sud du littoral Est, à partir de Mahanoro, doivent toujours rester sur leurs gardes. Jade provoque encore des pluies intermittentes et des vents violents atteignant les 105 km/h en rafales dans cette région », avertissent les techniciens du service de la météorologie à Ampasampito. Ainsi, le danger n’est pas totalement écarté pour le pays qui commence seulement à évaluer les dégâts causés par le passage de Jade.

Extrait Midi Madagasikara –  Parution N° : 7804 du 9 avril 2009