Baromètre Midi Capsule

La question revient régulièrement sur le tapis et elle mérite de recevoir une réponse car il n’y a pas d’échappatoire possible. Comment notre culture pourra-t-elle asseoir son identité dans ce village planétaire en train de se former ? Peut-elle résister au courant de la mondialisation en train de déferler dans les petits pays comme le nôtre? Les opérateurs culturels et les artistes sont, en tout cas, conscients du problème et sont prêts à tout faire pour éviter toute dilution de notre culture, mais qu’en est-il du citoyen ? Le baromètre Midi Capsule nous rapporte l’avis des Malgaches sur le sujet. Une enquête a été effectuée à Antananarivo ville du 15 au 19 janvier 2009 auprès d’un échantillon représentatif de 444 individus âgés de 18 ans et plus. 60% des personnes interrogées sont confiants dans la capacité de la culture malgache à résister au courant de la mondialisation : « Très certainement », ont répondu 4%, « certainement »  42% et  « moyennement » 14%. 39% le sont moins ou pas du tout puisque 37% disent « probablement » et 2% «probablement pas». Ce sondage concerne surtout les populations urbaines qui sont touchées de près par ce phénomène de la mondialisation. Le monde rural est, pour l’instant, ancré dans la tradition.

 

Extrait Midi Madagasikara – Parution N° : 7804 du 9 avril 2009