La Rencontre Nationale Sportive qui réunit chaque année les Malgaches d’Europe n’aura pas la même saveur que lors des précédentes éditions. Les trois jours du week-end pascal, plus précisément les 11, 12 et 13 avril prochains, devront se tenir pratiquement sans les «valala mpiandry fasana »
 Levée de fonds.
 Aux dernières nouvelles en effet, l’édition 2009 de Nantes ne verra pas, comme à l’accoutumée, la participation des équipes en provenance de Madagascar. Si on attend toujours une confirmation des basketteuses majungaises, le CAB qui est composé par les anciennes membres de l’équipe nationale pour ne citer que Ponny, Baholy, Boeing et les autres, a préféré rester à la maison. «Nous n’avons pas pu organiser des levées de fonds comme nous avons l’habitude de le faire pour supporter les frais du voyage », explique un des membres actifs du club.
Même l’AS St-Michel qui est engagée au basket-ball masculin va jouer avec des renforts recrutés sur place, commente-t-on à propos de cette défection des équipes de Madagascar.
Noms de guerre.
 L’édition 2009 aura donc ce goût d’inachevé puisque la RNS tire son image de sa volonté à rassembler.
Elle n’aura pas toutefois tout perdu puisque chaque région de…France est représentée avec des noms de guerre bien malgaches comme le Varatraza du Caen , le Toliara Tsy Miroro de Nantes,  le Maki d’Amiens, Vatosoa de Marseille, Taratra de Toulouse. Les Belges de la JMB et le Gasy Suisse seront aussi de la partie.
Du beau monde, en fait, rien que pour le football qui verra la participation de 32 équipes réparties en 8 poules de 4 avec un brin de nostalgie avec le fameux Corps Enseignant qui fera partie du lot.
Le volley-ball masculin se joue entre 15 formations réparties dans trois poules.
Il y aura 2 poules de 5 pour le volley-ball féminin contre 7 équipes au basket-ball féminin.
Le basket-ball masculin verra la participation de 28 équipes qui seront réparties dans 7 poules de 4.

Extrait Midi Madagasikara – Parution N° : 7797 du 1er avril 2009