Izilda ne présente plus de grands dangers pour nous maintenant, mais cette tempête a tout de même causé des dégâts dans certaines régions de l’île. Dans l’Atsimo Andrefana plus particulièrement dans le district de Morombe, Izilda a laissé quelques stigmates, dont notamment la rupture de la digue de protection d’Ambahikily. Ici, 700 sinistrés ont été dénombrés et 623 ha de rizières ont été inondées et ensablées, tandis qu’à Andranomainty et Tanandava respctivement, 123ha et 245ha se sont retrouvés sous les eaux. Dans les localités environnantes, Tsianihy compte le plus grand nombre de sinistrés : 740 personnes. Quelque 321 sinistrés à Tongarahaba, 535 à Ambalaroa, 438 à Ankilimahabo et 642 à Andranomainty.  Ces personnes sont ainsi parmi les premiers sinistrés de cette saison, avec le passage d’Izilda, le 9e système dépressionnaire de la saison.

Extrait Midi Madagasikara – Parution N° : 7794 du 28 mars 2009