L’opération riz à 700 Ariary le kilo a commencé depuis hier dans les 192 fokontany. Celle-ci s’étend dans les communes périphériques d’Analamanga, voire même dans les autres régions comme Anosy et Androy en raison de la désorganisation du circuit de distribution des produits de première nécessité. Le directeur général du Commerce et de l’Industrie, Freddy Mahazoasy, au sein du ministère de l’Economie, l’a expliqué lors de la réception officielle de cette denrée en vue de la répartition dans les fokontany hier, à Betongolo.

 Une tonne par fokontany. La première livraison pour Antananarivo s’élève à 200 tonnes, soit un quotas d’une tonne pour chaque fokontany, a fait savoir le Chef de région d’Analamanga, Fidy Ratsimbazafy. Notons que les couches les plus vulnérables sont ciblées dans le cadre de cette opération riz lancée par l’Etat en vue d’alléger les dépenses de chaque ménage face à cette période de crise. D’autant plus qu’elles auront les moyens de se procurer de ce riz à prix abordable grâce aux revenus tirés des projets HIMO mis en œuvre par le gouvernement via les collectivités décentralisées en leur faveur. Il appartient ainsi à chaque chef fokontany de répartir son quota aux ménages bénéficiaires. En effet, chaque ménage a droit en moyenne à 3kg de riz.

 Extension sur d’autres produits. Quant à l’approvisionnement en riz dans la région d’Anosy avec un quota de 650 tonnes, le ministère de l’Economie sollicite déjà les opérateurs intéressés à sa distribution à se manifester. Le DG du Commerce, Freddy Mahazoasy, tient à préciser que cette opération riz ne durera que dans le court terme afin de ne pas perturber les activités normales des opérateurs de la filière. Cette opération s’étend même sur d’autres produits comme l’huile qui est déjà mise en vente dans certains fokontany à 4 000 Ar le litre, a-t-il conclu.

Extrait Midi Madagasikara – Parution N° : 7776 du 6 mars 2009