(26-02-2009 )L’industrie du tourisme est le second secteur économique pourvoyeur de devises étrangères pour le pays. Mais la situation qui prévaut actuellement constitue un frein quant à son rôle. Toutefois, les opérateurs ne perdent pas espoir pour la saison 2009.

Jusqu’à maintenant, 7 tours opérateurs récepteurs ont annoncé leur intention d’entrer en chômage technique et certains l’ont même appliqué. Un chômage technique allant de réduire temporairement jusqu’à 75% le personnel ou de réduire à 50% le salaire des employés et le jour de travail jusqu’à fin avril ou jusqu’au retour à la normale de la situation. Cause: les tours opérateurs partenaires étrangers suspendent momentanément et certains annulent même la destination pour raison de sécurité. Et certaines représentations recommandent même à leurs ressortissants de chercher autre destination que Madagascar pour cette année 2009. Bref, l’instabilité perturbe le tourisme.
"Si d’ici fin février ou début mars au plus tard, la situation politique ne s’améliore pas, toute la saison 2009 est fichue", a déclaré M. Randriamandranto lors d’une rencontre avec la presse le 10 février dernier lorsqu’il a donné l’état des lieux du secteur depuis le début de la crise.

Au niveau des hôteliers, le chômage technique est aussi de mise. Mais certains, afin de ne pas mettre les clés sous les paillassons, ils ont préféré donner des congés à leur personnel.

Malgré ce triste tableau, les professionnels ne perdent pas espoir.
"Si la situation s’améliore d’ici début Mars, au moins la grande saison est sauvée", selon un opérateur de la place qui se dit être prêt à un redémarrage en trombe.
"On est prêt à accueillir les touristes", a ajouté notre interlocuteur tout en se remémorant qu’en 2002, après une crise de plusieurs mois, les touristes – notamment allemands et italiens – étaient venus pour passer leurs vacances chez nous.

Rappelons qu’en 2008, l’industrie du tourisme a généré plus de 273,71 Millions de dollars pour Madagascar avec plus de 300.000 visiteurs non-résidants.

Source @Moov (Solofo Andrianjakarivelo)