«Gaël nous inquiètera à partir de vendredi. Même si, aux dernières estimations, il ne touchera pas terre, les masses nuageuses qui l’accompagnent provoqueront des vents violents et des pluies abondantes sur le pays », mettent en garde les techniciens du service de la météorologie à Ampasampito. Cette tempête tropicale s’intensifie et s’approche progressivement des côtes malgaches. Elle a été localisée à 1 100 km au Nord-Est de Toamasina. Ce météore fait cap Ouest à 20 km/h. Il entraîne avec lui des vents pouvant atteindre les 100 km/h en rafales.
«Ce système dépressionnaire est puissant. En tout cas, il est plus fort que Fanele. Son diamètre mesure déjà 400 km, alors qu’il est seulement au stade de tempête tropicale modérée. Dans les prochaines heures, puisque les conditions météorologiques lui sont favorables, il va encore prendre de l’intensité et de l’ampleur pour devenir un cyclone tropical », soulignent les météorologues.

Pré-alerte

Après avoir fait cap à l’Ouest, Gaël est prévu changer de direction en s’incurvant vers le Sud dans les prochains jours. Aussi, ce météore ne frôlera-t-il pas la Grande Ile. Toutefois, il longerait la côte Sud-Est de Madagascar vers la fin de la semaine. D’ailleurs, le service de la météorologie envisage de lancer un avis de pré-alerte ce jour afin que la population puisse mieux se préparer à affronter ce cyclone. Selon les prévisions des spécialistes, Gaël affectera le temps qu’il fait sur le pays à partir de vendredi jusqu’au moins à lundi. C’est dire qu’un week-end de tous les dangers se profile à l’horizon. La vigilance est de mise !

Extrait Midi Madagasikara – Parution N° : 7751 du 5 février 2009