Danger écarté. « Rien à craindre. La perturbation cyclonique « Dongo » est en train de se dissoudre. Le système ne constitue plus une menace pour notre Ile », a affirmé Ndinizara Newsman, chef de division de la prévision météorologique à Ampandrianomby, dans une interview que ce dernier nous a accordée dans son bureau.

Hier, « Dongo » a été localisé à 2 300 km au Sud Est du pays. Il se dirigeait vers la partie extra-tropicale.

Ainsi, les conditions dans lesquelles il se trouve ne lui permettent plus d’évoluer.

« Dongo » est la 4ème perturbation cyclonique qui s’est formée dans le bassin de l’Océan Indien depuis le début de cette saison cyclonique, en novembre 2008.

Un ou 2 cyclones atteindront nos côtes

Selon Ndinizara Newsman, un ou deux cyclones pourraient toucher nos côtes durant cette saison. « Un tel scénario est fort probable vu les conditions météorologiques dans lesquelles vivent notre pays et, généralement, la zone de l’Océan Indien. Une légère augmentation de température de l’atmosphère y est observée. On remarque également que l’énergie dans l’hémisphère Nord se déplace dans l’hémisphère Sud du globe dont Madagascar fait partie », a souligné ce technicien.

Pour le moment, il n’a pas précisé le lieu de formation de ces cyclones. Il s’est contenté de dire que l’intensité des perturbations cycloniques pourra êtres très fortes.

Après Dongo, les prochains cyclones se nommeront Eric (un nom attribué par la France), puis Fanele (Swaziland), Gael (Madagascar).

Extrait Madagascar Tribune – mardi 13 janvier 2009