Le rideau est tombé pour l’année 2008. Tout le monde a fait de son mieux pour accueillir en beauté cette nouvelle année 2009 qui s’annonce plutôt chaude pour le milieu politique. L’année 2008 a été marquée par pas mal de point sombre dans le paysage culturel mais également par le retour des « vieux routiers ». Des « grands » nous ont quittés pour un autre monde, d’autres nous reviennent de loin. Une situation qui laisse à demander quant à l’avenir de la relève.

- Plus poète que Rado…

Georges Andriamanantena de son vrai nom, Rado est ce chantre de la littérature malgache. Un « grand » qui a fait parler de lui de génération en génération. Suite à une maladie du cœur, il a poussé son dernier soupir à l’âge de 85 ans, au mois de Septembre 2008. Alors qu’il avait besoin d’être évacué à l’extérieur, les artistes se sont prêté main forte pour une levée de fonds durant une grande soirée au Carlton. Mais il n’y a pas eu que les artistes, un grand nombre de gens de bonne foi ont aidé la famille pour le bon rétablissement de Rado. Hélas, la mort est incontournable, ce qui aurait dû arriver arriva.

- Rajim, le tout jeune

Il figure parmi la crème de musiciens qui ont travaillé avec les artistes de tous horizons. Très timide, il a su donner du charme aux différentes compositions, quels que soient le genre et le rythme, se plaçant « derrière » à chaque représentation. Fondateur du groupe SDF aux côtés de Silo, précurseur de la musique « fusion trad » à Madagascar, il a su allier son talent aux mélodies et aux doigtés de ses pairs.

- Romule, la « star »

Qui ne connaît pas le fameux tube « Ny hita rehetra tsy mendrika ho vady… » ? Un des morceaux les plus populaires du groupe « Kintana telo ». Avec ses deux compères, Salomon et Gabhy, Romule a pu se produire à travers l’île et leurs voix allaient tout droit au cœur. Un grand vide dans le paysage musical avec la disparition de l’une des voix d’or de Madagascar et de ses compositions qui font fondre le cœur. Avant de tirer sa révérence au mois d’Avril 2008, il a encore célébré avec brio ses 50 ans de scène, avec la tenue de plusieurs représentations dans la capitale au début de l’année. Une célébration qui n’a pas pu se terminer jusqu’à la fin, car Romule n’a pas résisté à l’aggravement de sa maladie.

    Le retour de Rossy

Après 6 années d’absence, Rossy a eu du mal à retourner au pays, avec quelques problèmes qui ont fait couler beaucoup d’encre. Mais tout est bien qui finit bien, le « roi du tapôlaka » effectue des va-et-vient sans problème actuellement. Après une tournée « Ino vaovao » qui l’a mené à travers la Grande île, il est actuellement en pleine préparation d’un album qui promet encore plus de couleurs malgaches. Un « Rossy » qui se reconnaît facilement avec cette couleur musicale bien de « chez nous ».

 Les « stars » à Madagascar

De l’autre côté, les « stars internationaux » s’intéressent de plus en plus au public malgache. En effet, deux grandes vedettes reconnues internationalement ont fait une petite virée à Madagascar, en l’occurrence, Raphaël et Alpha Blondy.

Si le premier est un jeune « chouchou » des filles qui cartonne sur tous les hits durant l’année 2008, le second n’est autre que l’autre légende de la musique Reggae. D’ailleurs, deux autres « stars » sont attendus, cette année au pays, à savoir, Johnny Hallyday et Tiken Jah Fakoly. Le premier étant l’idole de tous les jeunes de tous les temps qui a décidé finalement de prendre sa retraite, et le second, compatriote de Alpha Blondy et autre légende vivante du reggae.

Extrait Madagascar Tribune – mardi 6 janvier 2009