Alpha Blondy sera le prochain artiste international dans nos murs. Le reggaeman donnera un concert unique à Antsonjombe, le 2 novembre.

Les Tananariviens sont gâtés ces derniers temps. Après le concert de Raphaël, samedi soir, un autre rendez-vous international de calibre leur sera proposé dans trois semaines.
Le reggaeman Alpha Blondy débarquera dans la capitale pour un concert unique à Antsonjombe, le dimanche 2 novembre à 15 heures. Cette fois-ci pour de bon, après une annonce avortée de sa venue en 2007 par une maison de production locale.
En effet, cette grande star ivoirienne viendra à Madagascar sur invitation de la société Star, laquelle célèbre cette année le 50ème anniversaire de l’un de ses produits phares, la fameuse bière nationale THB.
Popularité
«Alpha Blondy arrivera à Ivato le 31 octobre dans la soirée. Il se trouvera à la tête d’une équipe de 18 personnes comprenant son manager, ses techniciens, ses musiciens et choristes», note Joy K, responsable de la communication au sein de la Star.
Quelques vedettes locales assureront la première partie du spectacle qui débutera à 10 heures. On y verra Lôla, Lianah, Dondolah sy Tahiry et le duo humoriste de Fou Hehy. Bref, des artistes très populaires, ayant toujours été au premier plan dans plusieurs événements dédiés aux adeptes des boissons Star. Toutefois, contrairement à ce qui est prévu, Jaojoby ne sera pas de la partie. «Il n’y a aucun problème particulier. Il est tout simplement pris par d’autres engagements», explique Joy K.
Le public malgache a découvert Alpha Blondy dès les années 80. On peut affirmer que l’admiration pour ses œuvres ne constitue pas une exclusivité chez les rastamen et les inconditionnels du reggae.
Quelques tubes de cette star internationale ont marqué plusieurs générations, tels «Opération coup de poing», «Cocody rock» et «Rendez-vous tonight à Bakossa», passant sur les ondes ou sur les petits écrans depuis des années.
Avec le concert d’Alpha Blondy qui célèbrera THB à Tana, c’est une véritable fête populaire qui s’annonce.

Extrait l’Express de Madagascar – Edition n° 4132 du 14-10-2008