Ministère de l’Eau. L’hygiène se décentralise et l’usage de l’eau se généralise ! Huit régions vont en profiter.

Quelque huit régions du pays seront incessamment dotées de 3 700 nouveaux blocs sanitaires aux normes. Les travaux de construction de ces infrastructures seront financés sur un prêt de la BAD (Banque Africaine de Développement), dans le cadre du Programme d’Alimentation en Eau Potable et Assainissement en Milieu Rural ou PAEAR. « La construction d’infrastructures pour la promotion de l’assainissement et l’hygiène, tout autant que l’adduction en eau potable, constituent également une priorité pour le ministère en particulier, et le pays en général. Et ce, pour améliorer au plus vite le bien-être de la population », souligne Jean Donné Rasolofoniaina, ministre de l’Eau.

A bon escient

Ces toilettes et lave-mains seront installés sur les lieux publics très fréquentés, notamment dans les écoles, les places de marché et les centres de santé. En fait, ces huit régions sont priorisées puisqu’elles sont les zones principales d’intervention de la PAEAR. Il s’agit, en l’occurrence, de la Sava, du Diana, de la Sofia, du  Betsiboka, du Melaky, de l’Anosy, de l’Androy et de l’Atsimo Andrefana. 
L’appel d’offres pour la construction de ces infrastructures vient d’être lancé. Les travaux proprement  dits, qui dureront près de 18 mois, débuteront vers fin janvier 2009. Les habitants de ces régions pourraient ainsi bénéficier de ces nouveaux blocs sanitaires vers juillet 2010. D’ici là, on aura tout le temps de sensibiliser la population à changer en bien leurs mauvaises us et habitudes liées à l’hygiène et à  l’assainissement car avoir des blocs sanitaires est une chose, et les utiliser à bon escient en est une autre !

Extrait Midi Madagasikara – Parution N° : 7647 du 3 octobre 2008