Top Resa 2008. Le rendez-vous annuel des professionnels du voyage tient ses promesses bien que déménagé à Paris au lieu de se tenir à Deauville.

Les  Tours opérateurs se bousculent au salon Top Resa pour vendre la destination Madagascar. Les types de visiteurs qui viennent voir les responsables de l’Office National du Tourisme de Madagascar et les participants malgaches au Stand A79 de Madagascar en témoignent. Outre les grands vendeurs de voyages comme Kuoni, une des références mondiales dans le domaine, ayant déjà proposé la Grande île à leurs clients, l’on apprend du Président du Conseil d’Administration de l’Ontm, Joël Randriamandranto, qu’un autre géant du voyage dans le monde envoie ses premiers clients à Madagascar à partir du mois d’octobre prochain. Fram, une autre référence mondiale en matière de voyage, vient cette année d’insérer Madagascar dans son catalogue. «Ceci signifie que la destination Madagascar est bel et bien lancée sur le marché français et cela implique en même temps que la Grande Ile doit être présente dans les grands rendez-vous comme Top Resa», devait lancer le PCA de l’Ontm.

Renforcer

Les visiteurs affluent au stand de Madagascar, entouré de l’île Maurice avec son grand stand et les îles Maldives. Une dizaine d’entreprises tour operator malgaches participent à cette 30e édition du salon International du Tourisme Top Resa, qui, pour la première fois de son histoire, se tient à Paris, dans le Parc des Expositions, à la Porte de Versailles. Il faut rappeler qu’habituellement, Top Resa se déroule à Deauville dans le nord de la France.
Les opérateurs malgaches venus à Paris pour ce rendez-vous des grands voyagistes du monde entier, se disent satisfaits du nombre de visites. Pour les uns, il s’agit de renforcer ou plutôt d’entretenir les relations d’affaires qu’ils avaient déjà avec les professionnels français du secteur. Cela n’empêche nullement que de nouveaux contacts se fassent durant le salon. Mais pour tout le monde, l’objectif reste le même. Faire la promotion de la destination Madagascar, qui commence à être bien positionnée sur le marché européen, notamment français. «Madagascar a réellement progressé sinon, Kuoni ou Fram ne se seraient pas intéressés pour vendre la destination», a fait remarquer Jöel Randriamandranto.
Pour en revenir au salon Top resa, il faut noter que celui-ci, en s’installant à Paris, adopte un nouveau positionnement, une nouvelle dynamique. «L’événement veut évoluer vers une rencontre professionnelle élargie à l’ensemble des acteurs de la profession», expliquent les organisateurs dans les journaux spécialisés. Top Resa devient un salon d’acheteurs, un salon de programmation, un salon international pour le marché français, tant pour le secteur « émetteur » que le secteur « réceptif » France.
Les participants malgaches sont conscients de ce changement et comptent bien profiter de cette dynamique pour se hisser au premier plan du marché touristique mondial. Nous en reparlerons.

Extrait Midi Madagasikara – Parution N° : 7635 du 19 septembre 2008