L’association « Voron-Kodohodo » installée à Tsihombe dans la région Androy organise depuis 2005 le festival « Rebeke ». Cette manifestation se veut être un moment d’échange et de rencontre pour la valorisation, la préservation et la meilleure connaissance des terroirs. A chacun d’en juger.

Les trois jours de festivités vont être départagés en trois parties bien distinctes. La foire rurale où se tiendra diverses expositions reflétant les différents projets de la région animée par des jeux-concours et démonstrations. Chaque jour de 9h à la nuit.

Puis, il y aura les concerts mêlant 20 groupes traditionnels de la région à des artistes venus d’autres régions de Madagascar, chaque jour de 17h à 24h. Enfin, la tenue d’un débat sur le thème de la culture et du développement : « comment la culture vivante, dynamique, évolutive peut-elle servir de levier au développement local ? » appuyé par diverses expositions axées sur la culture Tandroy (exposition photo, d’artisanat, diffusion de films). Une occasion de faire plus de connaissance avec la région de Tsihombe mais également de donner une modèle pour les autres festivals qui se veulent être la vitrine de chaque région. Pour cette 3ème édition qui se déroulera du 28 au 30 août 2008, cultures, agricultures, artisanats et actions rurales se partageront aussi la vedette. « Rebeke » poursuit depuis ses débuts un objectif général de rapprochement entre les actions de développement et la population locale. La compréhension et l’appréciation commune des valeurs culturelles de chacun favorisent le rapprochement.

Extrait Madagascar Tribune – mercredi 20 août 2008