La société Madarail, exploitatrice du réseau ferroviaire sur les lignes Antananarivo-Toamasina (TCE), Antananarivo-Antsirabe (TA) et Moramanga-Lac Alaotra, attend un nouveau financement de la Banque mondiale pour la suite des travaux inscrits dans le cadre du redressement.
«Un financement additionnel est accordé par la Banque mondiale, mais le ministère des Transports ne l’a pas encore notifié officiellement», déclare Faly Andriamampiadana, directeur des transports.
La Banque mondiale avait octroyé en 2003 un montant de 50 millions de dollars afin de financer les travaux de renouvellement de 175 km de voie et le confortement de 253 km.
Des travaux d’entretien ont aussi démarré entre Sambaina et Andranomanelatra. Ils ont permis une amélioration du trafic. «Si le train effectuait le trajet TCE en 36 heures, aujourd’hui il ne dure plus que 15 heures» déclare Théodore Rasolonjatovo, directeur d’exploitation.

Extrait l’Express de Madagascar – Edition n° 4079 du 12-08-2008