L’application du tarif TTC, stipulée dans la loi sur la concurrence, n’est pas évidente pour les compagnies aériennes. Les taxes, qui composent le tarif, ne sont jamais fixes. La taxe d’aéroport est différente selon les destinations. Il faut y ajouter la taxe de sécurité et celle sur le surcharge en fuel. Les frais de dossier sont aussi pris en compte.

Extrait l’Express de Madagascar – Edition n° 4079 du 12-08-2008