Pur produit de l’INTH (Institut national du tourisme et de l’hôtellerie), Franck Andriamihaja a énuméré devant ses futurs collègues, de long en large, son parcours jusqu’à ce qu’il obtienne son poste actuel de directeur commercial de Corsairfly Madagascar. Un départ qui date de 1994, l’année où il a reçu son DESTH.

« Hanitrala », la nouvelle promotion de l’INTH, se déclare prête à attendre de pied ferme l’année 2009, à savoir la réception du Sommet de l’Union Africaine à Antananarivo. C’est dire que les nouveaux crus désirent démontrer ce qu’ils ont dans le ventre, et ils l’ont commencé par l’immense gâteau concocté pour régaler leurs invités. Ils sont au nombre de 179. « Vous avez déjà un pied dans le secteur porteur qu’est le tourisme », souligne le parrain de la promotion, le directeur de l’ONTM. Un secteur qui a progressé de 15 %, l’année dernière. Et lui d’annoncer fièrement que le meilleur chef cuisinier de l’Océan Indien, en 2004, était un Malgache. Un Malgache encore, le chef de l’Année 2005 de Québec, un ancien de Madagascar Hilton, de surcroît.

Pas seulement à Tana

Si 500.000 touristes sont attendus pour 2009, Madagascar planche pour quelque 700.000 en 2010. « Nous avons plusieurs évènements devant nous, ajoute le ministre de l’Environnement, de la Forêt et du Tourisme, Harison Randriarimanana. En plus du Sommet de 2009, le Mondial du football se tiendra, sans doute, en Afrique du Sud. Pas si loin, en tout cas, pour ne pas envisager l’arrivée de touristes qui désireraient explorer l’exotisme de notre Grande Ile. Mais l’ouverture de l’Hôtel 5 étoiles d’Ivato constitue déjà un chantier où « Hanitrala » devraient être les ingrédients pour parfaire accueil et service de haute qualité. »

Une école hôtelière en gestation

Le tourisme et l’hôtellerie de Madagascar manque encore de personnel qualifié. Certes, l’INTH a procuré, jusqu’ici des agents qui ont honoré son adage « Toujours imité, jamais égalé », mais le pouvoir en place envisage l’ouverture d’une Ecole supérieure de l’hôtellerie, bientôt. C’est en tout cas ce qu’a annoncé le ministre concerné, Harison Randriarimanana, lors de la sortie de la promotion « Hanitrala » de l’INTH, samedi dernier.

Extrait Madagascar Tribune – lundi 28 juillet 2008