Tourisme et hôtellerie. La fédération compte actuellement 300 membres actifs et se fixe comme objectif de franchir le cap des 400 adhérents à la fin de l’année.

Se rapprocher davantage des membres opérant sur la route du Sud et inciter les autres opérateurs à adhérer à l’association. Ce sont entre autres les objectifs de la mission qu’effectue depuis la semaine dernière et ce jusqu’à ce jour, la Fédération des Hôteliers et Restaurateurs de Madagascar par son Président, Eric Koller. Celui-ci d’indiquer qu’il est question pour cette descente dans le Sud de faire connaître la fédération et expliquer quelles sont ses missions. Il s’agit également de se mettre à l’écoute des membres pour savoir quelles sont leurs aspirations par rapport à une structure telle que la Fhorm. Le Sg Rita Ratsimandisa d’ajouter : « Il ne faut pas oublier non plus que nous incitons les opérateurs à formaliser leurs activités de manière à ce qu’ils soient en règle vis-à-vis de l’administration. Nous encourageons par exemple les opérateurs à payer leurs vignettes touristiques ».

Structuration

Ambositra, Ranohira, Ifaty, Toliary et Fianarantsoa, tel est l’itinéraire de cette mission d’information et de sensibilisation. Selon le président de la Fhorm, Eric Koller, la fédération compte une soixantaine de membres sur l’axe sud, ce qui justifie la visite de la Fhorm. Il note également, qu’il y a de nombreux hôteliers et restaurateurs sur cet axe qui souhaitent s’appuyer sur une structure valable. Ainsi, la campagne Fhorm consistait à chaque étape de tenir une réunion pour expliquer ce qu’elle fait et ce qu’elle peut offrir comme opportunités à ses adhérents.

A l’écoute

« Pendant les réunions, l’on constatait que les opérateurs n’ont pas suffisamment d’informations sur la fédération mais après chaque séance, l’on sentait chez eux une volonté de travailler avec la Fhorm », devait encore affirmer le président Eric Koller qui ajoute que c’est pour pallier ce manque d’information que l’association a fait cette descente. Pour faire mieux et pour rester constamment à l’écoute de ses membres, la fédération a décidé qu’un représentant de la Fhorm sera mis en place dans chaque site potentiellement touristique du sud. Ce sera le cas alors pour Ambositra, Ranohira et Ifaty. Ceci entre, note encore l’interlocuteur, dans le cadre d’une amélioration de la structure de la fédération. Par ailleurs, cette mission a permis aux membres de bureau de la Fhorm de découvrir le parc hôtelier du sud. « Il faut reconnaître que ces opérateurs fournissent beaucoup d’efforts dans le domaine des infrastructures hôtelières », le président de conclure.

Extrait Midi Madagasikara – Parution N° : 7561 du 23 Juin 2008