L’école primaire d’Akamasoa à Andralanitra présente 700 candidats à la session du 16 juin pour l’obtention du Certificat d’études primaires élémentaires (CEPE).
Les épreuves vont se dérouler dans les salles de classe même du centre Akamasoa dans la mesure où ses infrastrucutres sont reconnues par l’état. Il y a également un quartier général regroupant les responsables de la circonscription scolaire d’Antananarivo (Cisco) pour la collecte des copies d’examen. En trois années consécutives, les élèves de l’Akamasoa ont réussi à 100% à cet examen de fin de cycle.
Les douze classes accueillant les élèves admis en classe de 6e ne suffisent plus, face au nombre croissant des enfants ayant décroché le CEPE. D’après le père Pedro Opeka, président de l’association, il est en train de préparer cette année trois autres salles de classes pour pouvoir accueillir ces 700 nouveaux candidats.
Après 19 années d’existence, le centre Akamasoa compte 9 000 élèves répartis dans quatre écoles primaires, trois collèges et un lycée ; l’enseignement est assuré par 300 enseignants. 19 instituteurs sont subventionnés par l’état par le biais de la Cisco.

Extrait l’Express de Madagascar – Edition n° 4018 du 30-05-2008