La compagnie Air Madagascar laisse entendre l’aboutissement prochain des négociations sur la location d’un nouvel avion. Ce qui lui permettra de remédier à son actuel déficit de capacité. 

La fin des problèmes se profile pour la compagnie nationale Air Madagascar. Elle négocie à l’heure actuelle la location d’un nouvel avion. Il s’agit d’un Boeing 767-300 qui, selon Olivier Robinson, directeur général adjoint de la société, appartient à une compagnie basée aux Etats-Unis. Sans s’étendre sur les détails, Olivier Robinson a laissé entendre que les dirigeants d’Air Madagascar s’activent en ce moment pour l’aboutissement imminent des négociations.
«Mais la compagnie préfère attendre que l’accord soit définitivement conclu avant d’annoncer officiellement la nouvelle», souligne Olivier Robinson.

Reprise normale des vols
La flotte d’Air Madagascar compte un avion de moins depuis le 1er mai. Un des deux Boeing 676-300 qu’elle exploite pour ses vols longs courriers était arrivé en fin de contrat de location le 30 avril. La société Gecash, propriétaire de l’avion, n’a plus renouvelé ce contrat alors qu’il devient difficile de trouver des Boeing 767-300 à louer sur le marché. Air Madagascar, qui a anticipé le déficit de capacité, a décidé depuis le mois de février de suspendre deux destinations hebdomadaires dont un sur Paris et un sur Milan.
L’arrivée de ce deuxième avion permettra à Air Madagascar de reprendre la programmation normale de ses vols. Pour l’instant, elle a établi un accord avec les compagnies Corsair et Air France pour l’acheminement de ses passagers vers ou en provenance de Paris et de Marseille.
L’inexistence des Boeing 676-300 à louer sur le marché international est à l’origine des soucis actuels d’Air Madagascar. Classés dans la catégorie des moyens porteurs, ces appareils plus économiques en matière de consommation de carburant sont très recherchés par les compagnies aériennes.
Selon des spécialistes du secteur, seule le nouvel Airbus A 350 peut égaler la performance du 767. Mais un retard de la livraison des commandes par l’avionneur européen oblige les compagnies aériennes à se tourner vers le 767.

Nomination de trois nouveaux directeurs
Air Madagascar vient de renouveler une partie de ses hauts responsables. Jocelyne Bonnal est nommée directrice commerciale de la société. Elle travaillait déjà auprès de la compagnie comme consultante en tant qu’expert externe en charge de définir et de mettre en œuvre la stratégie commerciale de la compagnie. Jocelyne Bonnal a débuté sa carrière en tant qu’attachée commerciale chez Air Réunion en 1986 où elle était responsable de la commercialisation de la compagnie sur les lignes régionales. Elle a ensuite intégré AOM en 1991 au poste de directrice régionale Océan Indien. Entre 1999 et 2006, elle a poursuivi sa carrière chez Corsair fly où elle a exercé les fonctions de responsable de la création des budgets marketing et promotion des ventes. Par ailleurs, deux autres nouveaux directeurs viennent également d’être nommés. Il s’agit de Tantely Andrianome, qui assume le poste de directeur financier et José Rapelanoro, directeur des opérations aériennes.

Extrait l’Express de Madagascar – Edition n° 4002 du 10-05-2008