Le gisement d’huile lourde de Tsimiroro augmente son rendement avec le pompage d’un deuxième puits. La compagnie Madagascar Oil garde encore le secret sur les détails.
Le pétrole de Tsimiroro se rapproche de la phase d’exploitation. Après le premier pompage fait sur un puits au mois de mars, une autre opération de pompage a été effectuée sur un deuxième puits, entrant toujours dans le cadre de l’essai pilote. D’après une source proche du milieu des compagnies pétrolières, le résultat est nettement meilleur que pour le précédent pompage.
Autrement dit, le rendement dépasse largement les 45 barils par jour obtenus sur le premier puits. La compagnie Madagascar Oil, promoteur du projet, se garde toutefois de donner des détails sur les résultats.
« Nous effectuons encore les études et des analyses des résultats obtenus par ce pompage mais les chiffres et les données seront communiqués en temps voulu », déclare simplement un responsable au sein de la compagnie.
L’essai pilote est la dernière étape de la phase de prospection sur le gisement d’huile lourde de Tsimiroro. Il vise d’abord à évaluer le rendement journalier du gisement et surtout la réactivité de l’huile lourde à la technique d’injection de vapeur. Ce dernier consiste à injecter de la vapeur chaude pour fluidifier le produit et rendre son pompage possible.
Viabilité économique
Le premier pompage sur un premier puits au mois de mars a permis de confirmer la réactivité de l’huile lourde. Il a permis d’obtenir un rendement de 45 barils par jour. Cet élément technique est décisif pour l’exploitabilité du gisement.
« Ces résultats sont des signes positifs montrant que l’huile lourde réagit bien à la vapeur. Cette étape importante nous rapproche de la définition de la viabilité économique d’un projet plus grand à Tsimiroro », déclare Alex Archila, Chief Execu-tive Officer de Madagascar Oil. L’essai pilote fixe l’objectif de 100 barils par jour, ce qui reste encore assez loin des 45 barils par jour obtenus il y a deux mois.

Extrait l’Express de Madagascar – Edition n° 3998 du 06-05-2008