30 nouveaux volontaires du Peace Corps

« Le développement de la petite entreprise ». C’est le nouveau domaine dans lequel vont intervenir les volontaires du Corps de la Paix, en marge des volets habituels, notamment l’environnement, la santé et l’éducation. Pour lancer ce récent programme, cinq bénévoles américains vont assister les communautés de Mahasolo (Bongolava), d’Ambatomenaloha (Itasy), de Sandrandahy (Amoron’i Mania), de Miarinavaratra (Amoron’i Mania) et de Manompana (Analanjirofo). La mission de ces volontaires sera particulièrement axée sur le renforcement de capacité des villageois dans la création et la gestion d’une petite entreprise. Il s’agit, entre autres, de soutenir ces communautés en les initiant à la comptabilité simplifiée, aux études de marché, aux arcanes du financement par les micro-crédits…
En fait, ce projet sur le développement de la petite entreprise est mis en œuvre en étroit partenariat avec le ministère de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie, ainsi qu’avec le ministère de l’Environnement, des Eaux et Forêts et du Tourisme.
Avant d’accomplir leur mission, ces cinq nouveaux volontaires américains ont prêté serment, avec 25 autres bénévoles intervenant dans le domaine de l’environnement, hier au Parc de Tsimbazaza. « Ces 30 nouveaux missionnaires, comme tous les volontaires du Corps de la Paix, d’ailleurs, sont des vrais ambassadeurs américains à Madagascar. Ils sont réellement aux côtés des Malgaches et partagent leur vie quotidienne. Ils participeront activement à la promotion d’une meilleure compréhension des Malgaches et des Américains », se réjouit Niels Marquardt, ambassadeur des Etats-Unis, qui a promis d’apprendre davantage à bien s’exprimer en malgache. Et ce, pour parler le malgache aussi bien que ces nouveaux volontaires du Corps de la Paix.

Extrait Midi Madagasikara – Parution N° : 7517 du 30 avril 2008