La grenouille rouge de Madagascar (Mantella cowani) est une espèce endémique gravement menacée. Seulement une douzaine ont été recensées par l’équipe de Conservation Internationale (CI) dans les forêts d’Ambatofinandrahana, Ambatolampy et Ambositra au mois de mars. « Même si c’était la période d’hibernation, ce chiffre est alarmant », souligne Nirhy Rabibisoa, secrétaire exécutif des amphibiens à la CI.
Selon la Convention internationale du commerce d’espèces protégées, le ministère de l’Environnement doit empêcher l’exportation de ces animaux. La capture de ces grenouilles depuis 1998 et la dégradation de leur habitat ont entrainé une baisse massive de leur nombre. Pour préserver la famille des grenouilles à Madagascar, dont la Mantella cowani fait partie, un plan national de protection sera adopté en juillet. Le projet s’appelera « Sahonagasy action plan » et durera cinq ans.

Extrait l’Express de Madagascar – Edition n° 3985 du 19-04-2008