«Le président français, Nicolas Sarkozy, viendra à Madagascar vers la fin de cette année, ou au début de l’année prochaine». L’annonce a été faite par le président de la République, Marc Ravalomanana, hier, à son arrivée à l’aéroport d’Ivato.
Voilà qui met fin aux supputations sur les relations franco-malgaches depuis quelque temps.
Marc Ravalomanana, au retour d’Allemagne, a été reçu samedi à l’Élysée par le président français, Nicolas Sarkozy. La coopération économique a été au centre de cette rencontre.
Le président de la République a confirmé la détermination de Nicolas Sarkozy d’apporter son appui à la mise en œuvre du Madagascar Action Plan (MAP), qui sera au centre de la prochaine conférence des Amis de Madagascar au mois de juin.
«La poursuite du partenariat avec la France est incontournable, compte-tenu des relations historiques unissant les deux nations, et de la coopération économique solidement établie à travers les projets d’investissement français, ou encore, le soutien de la coopération française au développement de Madagascar», devait déclarer Marc Ravalomanana.
Les relations bilatérales entre la France et Madagascar sont ainsi au beau fixe. La promesse de la France de soutenir Madagascar dans l’organisation du Sommet de l’Union africaine à Antananarivo en 2009 en est la preuve. Le sujet sera à l’ordre du jour lors de la visite de Nicolas Sarkozy à Madagascar.
L’audience surprise, accordée par le président français à son homologue malgache, constitue une réponse claire et nette à toutes les questions entourant les relations entre les deux pays. C’était le premier entretien entre les deux présidents depuis l’élection de Sarkozy, il y a un an.

Extrait l’Express de Madagascar – Edition n° 3980 du 14-04-2008